Margaux Klein : une reconversion réussie du CAC 40 au marketing éthique

Ou comment rebondir quand on ne sait pas quoi faire de sa vie

--- Le ---

Margaux Klein avait un bon boulot très bien payé dans une grosse entreprise. Pourtant, elle n'a pas hésité à tout plaquer pour créer sa propre agence.

Margaux Klein : une reconversion réussie du CAC 40 au marketing éthique
© Miguel Charles ©
Jérémy Kohlmann

Social Media Strategist | jkohlmann.fr [Google+]

J'ai rencontré Margaux il y a longtemps maintenant... Presque 2 ans, je crois. A l'époque, elle commençait timidement sur La Route de la forme et était encore salariée d'une grande firme du CAC 40. Elle semblait pourtant épanouie ! Autant vous dire que son parcours m'a mené de surprises en surprises, surtout quand je vois où elle en est aujourd'hui.

Elle conseille les entrepreneurs, les entreprises, les start-ups, ceux qui ne savent pas quoi faire de leur vie et comment aligner leurs valeurs et leur travail. Produits d'information, coaching, Success Retreat, conseils en tous genres ; le quotidien de Margaux est bien rythmé et pourtant, elle a bien voulu répondre à mes questions.

Hello Margaux ! Tu nous parles un peu de toi, de ce que tu fais dans la vie ?
Hello, je m'appelle Margaux Klein. J'aime les cookies sans gluten, le café bio, et le triathlon. Je suis la créatrice d'une agence de conseil stratégique et créatif pour les entrepreneurs (et les humains) qui veulent gagner plus sur le web en étant éthique.
Pour faire simple, ce que je fais dans la vie, c'est faire gagner plus aux entrepreneurs éthiques.

Tu as plaqué des jobs de direction bien payés pour devenir entrepreneur éthique et aider les autres avec des idées qui t'animent vraiment. Tu conseilles quoi aux personnes qui sont perdues, qui n'osent pas se lancer ?
Oui, c'est vrai qu'il y a encore 1 an, j'étais consultante en stratégie dans une boîte du CAC 40 et que je gagnais très bien ma vie. C'est d'ailleurs ce qui m'a fait hésiter à démissionner pour me lancer pleinement dans l'entrepreneuriat.

Pour les salariés qui sont perdus et qui hésitent entre garder leur job bien payé et partir à la poursuite de ce qui les fait vraiment vibrer, je leur conseille directement de passer à l'action, de changer de vie maintenant.

Pour 3 raisons :

  • la vie est courte ;
  • les regrets font mal ;
  • avec la passion, on arrive à tout.


Je dis ça en connaissance de cause, parce qu'après avoir quitté mon CDI, je suis plus épanouie, je gagne plus que lorsque j'étais salariée, j'ai plus de temps pour profiter des gens que j'aime, je suis à la tête d'une agence de conseil florissante, je m'éclate dans mon job, je suis libre (je voyage tous les mois et quand je veux)... Bref, toute ma vie est bien plus belle depuis que je fais ce qui m'anime vraiment.


Margaux Klein, entrepreneuse en marketing éthique



Quel est le projet dont tu es la plus fière actuellement et pourquoi ?
Wow, ça c'est une question de taille ! Franchement, je suis fière de TOUS les projets que je mène avec mes clients, qui sont entrepreneurs, coachs, formateurs, "infopreneurs" ou des patrons de PME et grandes entreprises. Je suis tellement heureuse quand ils m'appellent et qu'ils me disent "Margaux, p*tain, tu m'as fais gagner 48% en plus ce mois, cela faisait des mois que je galérais !"

Je suis fière quand je vois un chef d'entreprise sourire parce qu'il prend conscience qu'il peut faire grandir son activité en étant lui-même et en faisant du marketing éthique en accord avec ses valeurs.

Tu nous racontes une histoire qui t'a marquée, et la leçon que tu en as tiré ?
C'était le début de l'été, il faisait chaud dans Paris. J'avais décidé de me laisser l'été pour faire un choix entre l'entrepreneuriat et le salariat. J'étais tiraillée entre ces deux chemins de vie : la sécurité du salariat versus le sentiment de liberté de l'entrepreneuriat.

À cette époque, je préparais mon premier triathlon. J'avais acheté un vieux vélo de course sur LeBoncoin et le soir après le travail, j'allais m'entraîner à Vincennes.

5 jours avant mon premier triathlon, j'étais contente, mon temps s'était bien amélioré, il faisait beau. J'ai donc décidé d'aller faire une dernière sortie en vélo. J'avais prévu d'aller à Vincennes puis de revenir jusqu'au centre de Paris, là où j'habite. Cela représentait moins d'une heure. Au final, cette sortie a durée 8 heures.

Je me suis fait faucher par une voiture à 18:31 entre la place de la Bastille et la Gare de Lyon.  Je n'étais pas en tort. La voiture ne m'a pas vue, elle n'a pas freiné. J'ai vu arriver la voiture sur moi, mais malheureusement, je n'ai eu le temps de m'éjecter avant qu'elle me percute. Ma jambe gauche est restée coincé entre mon vélo et le pare-choc de la voiture (oui, ça pique).
Sous le choc, j'ai été projetée quelques mètres en arrière, la tête la première. Mon casque m'a sauvé la vie et je me souviens du pompier qui m'a dit "jouez au loto mademoiselle, c'est un miracle de vous avoir en vie avec une telle chute".

Le plus dingue, c'est que je n'avais RIEN de grave, juste une vilaine cicatrice assez grande sur le mollet gauche, mais c'est tout. Là, j'ai compris (et j'ai senti) que la vie était TRES courte et que tout pouvait changer en un claquement de doigt. C'est comme ça que j'ai enfin trouvé le courage de quitter mon job en CDI.
Grâce à cet accident qui a failli me coûter la vie, j'ai pris la décision la plus clivante et la plus belle de ma vie : j'ai choisi de vivre ma vie comme je l'entendais.



Parcours d'entrepreneurs : Margaux Klein



Ta façon de faire du marketing est bien différente de ce qu'on voit habituellement. Tu nous expliques ?
Haha, oui tu as raison, c'est bien différent du marketing que l'on a l'habitude de voir. En fait, il s'agit simplement de marketing éthique et authentique.

Pour faire simple (parce que je pourrais en parler des heures et que je le fais déjà assez en vidéo), il s'agit de faire de sa personnalité, de ses valeurs et parfois de ses défauts des outils de branding et de marketing.

Pour te donner un exemple, une cliente de l'agence (qui est auteure) gagnait moins que le Smic. Elle se sentait perdue et pour elle, il était vraiment inconcevable de faire de la pub sur le web ou d'utiliser des leviers marketing traditionnels. Du coup, on a mis en place une stratégie marketing en accord avec ses forces et ses valeurs. Cela nous a permis de trouver le truc simple et efficace pour qu'elle puisse gagner plus en aimant ce qu'elle fait.
Maintenant, elle peut gagner 6000 euros par semaine avec sa page Facebook en faisant juste une publication et un live Facebook. Il y a eu ZERO investissement pub et marketing. On a juste aligné sa stratégie sur ce qu'elle est et ce qu'elle aime.

En fait, le marketing authentique, c'est juste la nouvelle façon de communiquer sur le web pour améliorer sa visibilité, impacter plus de monde et gagner plus.

Donc pour toi, on peut être un Bisounours (ou une licorne), avoir de l'éthique, dire la vérité aux gens, et gagner de l'argent pour bien vivre ?
On peut clairement être une licorne, avoir de l'éthique, être honnête, authentique et gagner confortablement sa vie !

C'est drôle parce que j'ai appris récemment que je faisais partie des 1% de la population qui gagne le plus en France. C'est ce qui me motive à accompagner les entrepreneurs pour leur faire gagner plus. Car 9 entrepreneurs sur 10 gagnent moins que le Smic et 6 sur 10 vivent en dessous du seuil de pauvreté et j'ai envie révolutionner ça.

Quel conseil donnerais-tu à tous ceux et celles qui veulent se lancer ?
Si vous êtes salarié et que vous avez envie de changer votre vie : passez à l'action. Arrêtez de râler, de chouiner ou de vous dire "je le ferai plus tard". Plus tard n'existe pas.
Peut-être que vous allez m'en vouloir de vous dire ça mais c'est pour votre bien. Je suis passée par là, je comprends ce que vous vivez. La vie est courte, autant en profiter là maintenant tout de suite.

Une vérité que tu aimerais partager avec les lecteurs de Masculin.com ?
Une vérité à partager... Je ne suis pas sûre d'en avoir une, je dirais peut-être que c'est en étant pleinement soi-même que l'on entre dans sa zone de génie et qu'on accomplit de grandes choses en prenant beaucoup de plaisir.

Un mot de la fin ?
On boit un café bio ensemble ? J'arriverai avec ma licorne.

Merci Margaux d'avoir pris le temps de répondre à mes questions !

Ce que l'on peut tous retenir de tout ça, c'est qu'il n'y a pas besoin d'être un requin de la finance pour réussir sur le web ou avec votre entreprise, il suffit d'être soi et d'aligner son projet avec ses valeurs, de faire un marketing plus efficace. Pour retrouver Margaux, ça se passe avant tout sur sa page Facebook.

Et pour en savoir plus sur moi et ce que je raconte au quotidien, cela se passe sur la mienne.



Thèmes connexes : carriere
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS