The Last Show de Robert Altman

The Last Show de Robert Altman

Le
The Last Show de Robert Altman

Tle Last Show de Robert AltmanUn film de Robert Altman (Etats-Unis, 2006) 
Avec : Meryl Streep, Kevin Kline, Garrison Keillor, Lindsay Lohan, Lily Tomlin, Tommy Lee Jones.
Durée : 2h05

«The Last Show », titre «français » de « A prairie Home companion », prend avec le décès de Robert Altman une dimension tristement ironique.
Sa filmographie étant inégale, on craignait que ce «dernier spectacle » ne soit pas un adieu digne de lui. Heureusement, la magie opère une dernière fois avec un film s’inscrivant dans la tradition de ses grandes œuvres chorales à personnages multiples, comme « Short Cuts » et « Nashville ».

L'histoire :
Le récit prend pour cadre une émission de radio enregistrée en direct et alternant chansons populaires et sketchs comiques. Guy Noir (Kevin Kline), détective ringard se prenant pour un héros de série noire, arpente les couloirs de la station de radio dont il est le vigile. L’émission vit ses dernières heures : les propriétaires de la station ont envoyé un homme d’affaires (Tommy Lee Jones) liquider l’entreprise. L’animateur veut aller jusqu’au bout de son dernier spectacle sans faiblir, tandis qu’un duo de chanteuses country (Meryl Streep, Lily Tomlin) est au bord de la crise de nerfs avec la fille de l’une d’elles (Lindsay Lohan) et qu’une mystérieuse femme rôde dans l’immeuble.

Aidé par une troupe d’acteurs, dont il sait tirer le meilleur, Robert Altman réussit avec “The Last Show” un surprenant et mélancolique hommage aux losers du monde du spectacle, chanteurs de seconde zone et animateurs désuets, accrochés à leur rêve malgré la ringardisation de leur univers.

«Last Show » est une introduction parfaite au monde d’Altman, l’occasion pour les néophytes de (re)découvrir une œuvre qui vient de se clore en beauté.

>>> voir la bande-annonce

En savoir plus sur Robert Altman :
disparu le 20 novembre 2006 à l’âge de 81 ans, était devenu après une longue carrière à la télévision l’un des poids lourds du Hollywood des années 70. Il se spécialise dans des chroniques acides du monde contemporain, en signant des films de guerre (« M.A.S.H. ») des polars (« Le Privé ») mais aussi des fresques à personnages multiples distillant un message souvent amer sur la vie et les Etats-Unis Sa carrière décline dans les années 1980 avant de repartir en force grâce à « The Player » (1992), satire mordante sur le monde du cinéma. Ses héros, souvent désabusés, sont majoritairement masculins, mais il réussit à l’occasion de beaux portraits féminins (« 3 femmes »). « Last Show » est son dernier film.

par Nikita Malliarakis – ZN Partners

A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS