Montre Diderot Yonger & Bresson : à l’heure du 18ème

Le
Montre Diderot Yonger & Bresson : à l’heure du 18ème
Masculin.com - J.K., © Yonger & Bresson ©

Réticente à la modernité, la marque Yonger & Bresson ? Non. Plutôt sûre de ses valeurs : la tradition et l’horlogerie « classique ». Le dernier modèle en date de la manufacture franc-comtoise symbolise cet état d’esprit. Baptisée Diderot – comme le philosophe français du XVIIIème siècle – cette montre est un modèle de sobriété, aussi bien au niveau esthétique que technique.

Une montre fière de ses origines
La Diderot n’est pas une montre tape à l’œil. Bracelet de cuir noir surpiqué de beige, cadran acier et fond noir, c’est au contraire l’élégance qui est de mise. Fière de ses origines, la montre arbore sur le fond du cadran le symbole de la ville de Morteau, où a été fondée la manufacture Yonger & Bresson. Cette dernière est allée à l’essentiel avec une montre qui n’arbore que deux sous-cadrans : un indicateur de réserve de marche (d’une durée de 42 heures) et un indicateur jour/nuit, pour savoir s’il est midi ou minuit…

Une belle pièce d’horlogerie
Cela permet à Yonger & Bresson de proposer un calibre automatique à deux complications. Basé sur un modèle de mécanisme classique, le fabricant franc-comtois l’a retravaillé et perfectionné. C’est au final une très belle pièce d’horlogerie qui équipe la Diderot, avec, par exemple, pas moins de 21 rubis pour réduire l’usure des rouages.

A LIRE AUSSI ...
SELECTION SHOPPING
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS