Votre smartphone pourrait vous causer des problèmes d'érection

Etre accro à son portable, ce n'est vraiment pas bon !

--- Le ---

Déjà accusé de nombreux maux, le téléphone portable en prend encore pour son grade : chez l'homme, il pourrait être à l'origine de troubles de l'érection.

Votre smartphone pourrait vous causer des problèmes d'érection
© iStock ©
RelaxNews

Existe-il un lien fondé entre une utilisation intensive du portable et les problèmes d'érection ? La réponse : "oui, mais...", selon une récente étude scientifique.

On accuse le téléphone portable de nombreux maux, dont celui d'être à l'origine de tumeurs cérébrales. L'étude publiée dans le Central European Journal of Urology et menée par des équipes médicales d'Autriche et d'Egypte risque bien de l'accabler encore plus ! En effet, ses conclusions révèlent qu'une utilisation quotidienne trop intense provoquerait des troubles de l'érection.

4 heures par jour avec un smartphone, c'est trop !

Pour aboutir à de tels résultats, les scientifiques ont analysé et comparé pendant six ans les données issues de deux groupes : le premier, composé de 20 hommes souffrant de troubles de l'érection ; le second, de 10 hommes ne présentant aucun problème à caractère sexuel. Chaque volontaire avait préalablement rempli un questionnaire lié à son utilisation quotidienne du portable.

Aucune différence notoire liée à l'âge, au poids, à la taille, la consommation de tabac ou encore au taux de testostérone n'a pu être constatée. Par contre, les hommes souffrant de troubles de l'érection passaient en moyenne 4,4 heures par jour avec leur téléphone allumé, contre 1,8 heure quotidienne pour les autres.


Une étude pour rien ?

Toutefois, cette étude est à prendre avec des pincettes. En effet, les scientifiques soulignent que des données supplémentaires sont nécessaires avant de pouvoir valider leurs conclusions. Ouf... pas encore besoin de laisser cet accessoire auquel on est devenu accro aux oubliettes !

Thèmes connexes : panne sexuelle insolite
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS