Une expérience inoubliable aux 24 Heures du Mans

24h du Mans : une partition pour 60 instruments

Prélude : le week-test des 24h

Voilà maintenant 15 jours que Masculin.com se prépare à vivre les 24h du Mans. Pour cette course mythique, Ford joue sa carte "symbolique" puisque, 50 ans après le triplé gagnant des GT 40, le constructeur revient en force avec 4 prototypes.

A l'occasion du week-end test, deux semaines avant le grand jour, Ford nous a permis de découvrir de près sa nouvelle GT, condensé technologique qui servira au développement des gammes futures. Un véhicule qui, aux yeux du pilote français Olivier Pla est qualifié "d'œuvre d'art".

Incisive, agressive et ramassée, l'Américaine développe au moins 600 ch pour 1300 kg. Même si, à l'issue de ce week-end test, le constructeur peaufinait encore les derniers réglages, les voitures qui tournaient bien et fort semblaient prêtes pour affronter les autres modèles engagés.

Olivier ne nous a évidemment pas caché l'envie de Ford de s'imposer : "Comme tout le monde, l'objectif est de gagner les 24h et n'oublions pas que le niveau est élevé. Alors rendez-vous dimanche à 15h…"

Goudron maudit

Entre applaudissements, discussions, professionnels et passionnés, C'est auprès de Toyota que nous avons vécu les dernières heures de la course sarthoise.

A 4 heures de l'arrivée, le soleil brillait largement quand Toyota, alors en deuxième position au classement général, passe devant Porsche. Un tonnerre d'applaudissements se fit soudainement entendre. La suite de la course s'engageait plutôt bien pour le constructeur japonais alors en tête du classement. Des abandons, quelques sorties de piste et la voiture d’Inès Taittinger qui part en fumée… les 24h au Mans quoi !

La course touchait à sa fin quand Porsche, contrairement à la TS050, fit son dernier ravitaillement. Heureux les "Toyotistes" applaudirent à nouveau : "Non, Toyota n'est pas maudit au Mans…"

Mais d'un coup, le paysage s'assombrit ! La voiture numéro 5 du constructeur, alors en perte de puissance, s'immobilisa à droite de la piste. Problème technique !
Entre larmes, tristesse et incompréhension, nous avons salué abasourdis la 18ème victoire de Porsche. Que s'est il réellement passé ? Le constructeur Japonais est-il vraiment maudit sur cette course mythique ?

En tous les cas, les prouesses de la marque nippone ont été saluées avec un profond respect et on pourra quand même affirmer que Toyota a gagné les 23h56 du Mans !

Mais sur cette course pas comme les autres, les gagnants sont multiples : Ford a d'ailleurs remporté la victoire dans la catégorie GTE pro avec sa GT numéro 68.

Ford et Toyota : c'est avec ces deux marques que j'ai pu assister aux 24 Heures du Mans 2016. Une course mythique et une édition inoubliable. Souvenirs...
Ford et Toyota : c'est avec ces deux marques que j'ai pu assister aux 24 Heures du Mans 2016. Une course mythique et une édition inoubliable. Souvenirs...
Ford et Toyota : c'est avec ces deux marques que j'ai pu assister aux 24 Heures du Mans 2016. Une course mythique et une édition inoubliable. Souvenirs...
Ford et Toyota : c'est avec ces deux marques que j'ai pu assister aux 24 Heures du Mans 2016. Une course mythique et une édition inoubliable. Souvenirs...
Ford et Toyota : c'est avec ces deux marques que j'ai pu assister aux 24 Heures du Mans 2016. Une course mythique et une édition inoubliable. Souvenirs...
Ford et Toyota : c'est avec ces deux marques que j'ai pu assister aux 24 Heures du Mans 2016. Une course mythique et une édition inoubliable. Souvenirs...
Partager
Perrine

Passionnée d'auto, je vous emmène sur des pistes déjantées aux circuits totalement givrés, avec la curiosité des nouveautés !Intéressé par mes essais ?! Retrouvons-nous sur votre rubrique Auto Masculin.com... et quelques coulisses sur @per.cha