Ferrari F355 GTS : Icône intemporelle et symbole de la performance automobile

Si un jour vous deviez acheter une Ferrari, il faudrait sans doute choisir la F355 GTS. Ce modèle mythique a superbement vieilli et le plaisir que l’on prend derrière son volant est toujours aussi intense.

La Ferrari F355 GTS, un modèle mythique

La Ferrari 355 a été produite de 1994 à 1999. Elle fut la première avec un moteur à cinq soupapes par cylindres, d’où son nom : 355 pour 3,5 litres et 5 pour le nombre de soupapes. Elle fut aussi la première avec une boîte de vitesses séquentielle F1 avec commande au volant.

Dans un virage stratégique inattendu, Mercedes annonce une révision profonde de sa politique en matière de véhicules électriques. Cette décision marque un recul notable par rapport à son engag...Lire la suite

À l’origine, deux modèles sont sortis des usines Ferrari, la Berlinetta et le coupé « targa » GTS ; puis vint la version cabriolet Spider en 1995.

Un modèle in-dé-mo-da-ble

La F355 GTS est toujours aussi appréciée pour son style, son plaisir de conduite, sa ligne superbe (dessinées par Pininfarina), sa boîte (manuelle), son moteur ou son comportement.

© Kennysarmy
Arrière de la Ferrari F355 GTS

Les proportions frôlent la perfection. On aime particulièrement les ouvertures de portes cachées dans les ailes. L’ensemble est encore plus convaincant sur le coupé que sur la Berlinetta ou la Spider. Cette GTS est parfaitement homogène et c’est sans doute l’une des plus belles de l’histoire de Ferrari.

Rien de superflu mais l’essentiel

Si, à l’intérieur, on ne trouve rien de superflu on apprécie le compte-tours qui monte jusqu’à 10 000 tours, les sièges très bas et la visibilité parfaite (à l’avant).

Sous le capot, le moteur V8 de 380 chevaux et ses cinq soupapes par cylindres permettent d’atteindre 295 km/h et de passer de 0 à 100 km/h en 4,7 secondes.

Comme on l’a dit plus haut, la F355 GTS fut la première avec une boîte de vitesse séquentielle à commande au volant. Un peu lente aujourd’hui on lui préfère la boîte manuelle.

La direction est précise, la voiture plutôt légère et si le V8 manque un peu de couple à bas régime, il se déchaîne au-delà de 5 000 tours. Et pour que le plaisir soit complet, la Ferrari F355 GTS est un modèle polyvalent très facile à conduire… sauf pour les créneaux !

Quel prix pour une Ferrari F355 GTS ?

Cependant, le coût d’acquisition n’est qu’une facette du tableau financier associé à la Ferrari F355 GTS. En effet, cette icône des années 90 demande une attention particulière en termes d’entretien. Les propriétaires peuvent anticiper des frais annuels d’environ 4 000 euros, nécessaires pour garantir le maintien de ses performances exceptionnelles et son allure impeccable.

Le marché des voitures de collection étant par nature fluctuant, il est important de noter que le prix d’une Ferrari F355 GTS peut varier en fonction de divers facteurs tels que l’état général du véhicule, son historique d’entretien, et bien sûr, sa rareté sur le marché. Certains modèles exceptionnels peuvent atteindre des montants bien plus élevés, faisant de la F355 GTS non seulement une voiture de collection, mais également un investissement potentiellement lucratif pour les passionnés fortunés.

© Artcurial
Ferrari F355 GTS de 1998 ayant appartenu à Jean Paul Belmondo

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Au-delà des considérations financières, posséder une Ferrari F355 GTS est une expérience à part entière. Conduire cette voiture emblématique offre un mélange unique de sensations, alliant la puissance brute du moteur V8 à la beauté intemporelle du design signé Pininfarina. C’est un véritable hommage à l’âge d’or de l’automobile, où la performance et l’esthétique se rencontraient pour créer des machines inoubliables.