Ludovic Bonnet
Il y a 9 ans

Citroën DS5

Un crossover de riche ?

Oser surprendre, toujours séduire. Tel est le slogan de Citroën pour le lancement de sa nouvelle DS5. Après les DS3 et DS4, le troisième modèle de la ligne premium DS va tenter de donner un coup de fouet au segment des crossovers familiaux.

Avec le lancement de la DS3, Citroën a fait revivre la légende de la DS de brillante façon. Sa voiture mythique se voyait là dotée d’une nouvelle jeunesse placée sous le signe du haut de gamme et même de la mode. Avec la DS4, qui vient d’arriver en concessions, la gamme premium du constructeur français s’est enrichie d’une voiture plutôt chic, mais peut-être trop proche de la C4 à l’extérieur. Avec la DS5, Citroën fait une nouvelle incursion dans le marché des voitures familiales et livre un modèle qui se veut à la fois une berline, un break, un crossover familial et compact. Et racé.


Pas un monospace à papa
Une nouvelle fois, la ligne DS séduit par ses lignes élégantes. Oui, cette DS5 est belle. Oui, on est loin du « monospace à papa ». Inspiré du concept C-Sportlounge créé en 2005, ce nouveau joujou bénéficie d’un gabarit étonnamment compact avec ses 4,52 m de long – soit 26 cm de moins que la C5 – et sa hauteur de tout juste 1,51 m, qui lui confrère un dynamisme certain. L’intégration de LED aux projecteurs et l’ajout de pièces de carrosserie chromées finissent de faire basculer cette DS5 dans la catégorie des voitures de grande classe !

On l’a dit, la nouvelle DS5 est compacte. Pourtant, Citroën a fait un effort évident sur l’habitabilité. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si le communiqué de presse s’achève sur l’appellation de « voiture à vivre ». De fait, avec un coffre de 465 litres, vos bagages ne seront pas à l’étroit, pas plus que les passagers arrière, qui bénéficieront d’un espace confortable.


Un intérieur soigné
Comme dans les autres modèles de la gamme DS, l’intérieur de cette DS5 a donc été particulièrement soigné. Le toit vitré, composé de trois parties, permet à l’habitacle de jouir d’une belle luminosité. Côté équipements, affichage tête haute, caméra de recul, phares adaptatifs et système multimédia high-tech devraient être au rendez-vous, de même que des matériaux de qualité – cuir, plastiques moussés… – pour la sellerie et la planche de bord.


La première hybride de Citroën
Sous le capot, on devrait retrouver 2 blocs essence THP de 155 et 200 chevaux ainsi que 3 diesel e-HDi de 110 chevaux, HDi de 163 chevaux et surtout le premier moteur hybride de la marque, à savoir l’HYbrid4 – découvert chez Peugeot, sur le 3008 –, le moteur diesel de 163 chevaux couplé à deux batteries électriques de 37 chevaux, pour une puissance totale de 200 chevaux. De quoi transformer la DS5 en voiture à 4 roues motrices mais aussi de quoi limiter les émissions en CO2 à 99 g/km.

Enfin, si le prix n’a pas encore été communiqué, on peut penser qu’il faudra débourser aux environs de 25 000 euros pour acquérir la DS5. Pour rappel, la DS4 est disponible à partir de 21 300 euros en version essence…

La nouvelle Citroën DS5 sera présentée au salon automobile de Francfort, du 15 au 25 septembre 2011. La date de commercialisation et les prix n’ont pas encore été annoncés par Citroën.

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error

 

 

 

Ludovic Bonnet

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !