La Rédac' Masculin
Il y a 3 mois

Le permis de conduire 2.0 ou la mort annoncée des auto-écoles

Le permis de conduire est devenu essentiel pour la réussite de nos carrières. Il est souvent considéré comme obligatoire pour répondre aux propositions d’emploi et ne pas l’avoir est définitivement pénalisant. Cependant, passer son permis de conduire n’est pas anodin et malgré cette quasi-obligation, il coûte cher, bien que le résultat soit loin d’être acquis.

Le système d’apprentissage est pointé du doigt et il n’est pas rare de devoir passer 3 fois l’examen, d’avoir à changer d’auto-école plusieurs fois, pour enfin… éventuellement, obtenir le fameux sésame. Nous pourrions donc penser que quelque chose ne va pas, dans les auto-écoles françaises, pour que l’obtention du permis s’apparente à un chemin de croix. Et donc, aujourd’hui, beaucoup de postulants choisissent de se passer d’une inscription en auto-école pour gagner la célèbre autorisation. D’autres chemins existent donc.

Passer son code en candidat libre

Avant d’envisager la conduite, la première des obligations est d’avoir l’examen théorique, ou examen du Code de la route. Celui-ci, auparavant, ne pouvait que se passer dans le cadre d’une inscription en auto-école, après un certain nombre de cours sur place. Nous sommes maintenant à l’heure du numérique et apprendre le Code de la route, chez soi, en s’inscrivant sur des sites de cours de code en ligne, est désormais une option tout à fait viable. La raison financière peut aussi être avancée, car, en effet, le Code de la route coûte cher dans les auto-écoles et est facturé entre 300 € et 400 €. Passer son code en candidat libre, lui, ne coûte rien.

La loi Macron de 2016, une avancée bienvenue

Depuis le 1er juin 2016, vous pouvez passer votre examen du code en candidat libre en ayant exactement le même statut qu’un élève envoyé par une auto-école. Ainsi, tous les postulants auront droit au même traitement. Cela est le fait que ce sont désormais des prestataires indépendants et privés, dont la Poste, qui vous recevront et vous feront passer l’examen.

S’inscrire pour passer le code, où et comment

Vous devez d’abord aller à la Préfecture ou sous-préfecture dont vous dépendez par votre lieu d’habitation.

Plusieurs pièces administratives sont à fournir :

– Les formulaires Cerfa 02 et Cerfa 06. Tous les deux dûment complétés.
– Une pièce d’identité, carte nationale ou passeport.
– Un justificatif de domicile.
– 3 photos d’identité récentes, derrière lesquelles il vous faut noter vos noms et adresse.
– Deux enveloppes timbrées avec nom et adresse.
– La photocopie de l’attestation de recensement ou du certificat de participation à la journée défense et citoyenneté. À fournir uniquement si vous avez entre 16 et 25 ans.
– La photocopie de l’attestation de sécurité routière de second niveau (ASSR2) ou de l’attestation de sécurité routière (ASR). À fournir uniquement si vous êtes né après 1987 et que c’est la première fois que vous passez votre permis .

Acheter le Code Rousseau


À vous de jouer

Une fois votre dossier est vérifié complet, l’administration vous fournira votre numéro d’enregistrement préfectoral harmonisé : le NEPH. Ce numéro devra être fourni lorsque vous ferez votre inscription sur le site du prestataire que vous choisirez. Vous aurez alors la possibilité d’opter pour le centre d’examen que vous voudrez, ainsi que le jour et l’heure auxquels vous souhaitez passer. Vous devrez régler la somme de 30 €, et l’on vous fournira, en retour, une date de passage. Le délai maximal, depuis l’installation des nouveaux centres d’examen du code, est de quelques semaines. Le jour convenu, n’oubliez pas votre carte d’identité et votre convocation. Les résultats vous seront fournis sous 48 h par e-mail.

La conduite

L’examen de la conduite, tout comme celui du Code de la route, peut aussi être passé en candidat libre. Là encore, la loi Macron facilite les choses et, dorénavant, les préfectures doivent obligatoirement proposer une date d’examen dans un délai de deux mois à une demande de passage de l’examen de la conduite en candidat libre.

Les pièces à fournir obligatoirement pour passer l’examen de la conduite sont :

– Votre pièce d’identité.
– La convocation que vous a envoyée votre préfecture.
– Le formulaire de demande du permis, dûment rempli et estampillé par la préfecture, ou Cerfa 02.
– Un livret d’apprentissage.
– Avoir un accompagnateur qui a, au moins, 5 ans de permis ininterrompus.

Acheter votre livret d’apprentissage


Cet accompagnateur peut être le moniteur indépendant avec qui vous avez pris vos cours de conduite. Il peut ainsi vous présenter avec son véhicule, vous évitant la location d’une voiture à doubles commandes. Sinon, il vous sera nécessaire d’en louer une pour le jour de l’examen, avec le contrat d’assurance comprenant le nom de l’accompagnant et celui de l’élève.

Vous trouverez aujourd’hui, plusieurs agences offrant la location d’un véhicule d’apprentissage avec un forfait horaire avantageux. Celles-ci peuvent justement vous accompagner le jour du passage.

Le moniteur auto-école indépendant

L’indépendant est un prestataire de service qui possède son propre véhicule homologué, à double commande. Le moniteur indépendant peut proposer ses services à n’importe quelle auto-école. Et maintenant, à l’heure des auto-écoles en ligne, les moniteurs indépendants peuvent trouver leurs clients en passant par ces structures dématérialisées. Il faut toutefois bien comprendre que le moniteur auto-école indépendant n’a aucunement le droit d’avoir une clientèle personnelle. Il se doit d’être toujours le représentant d’une structure agrée, qu’elle soit physique ou sur le net. Il n’empêche que pour passer le permis en candidat libre, c’est vous qui choisirez votre moniteur indépendant. Le relationnel est du coup plus détendu et les cours plus productifs. De plus en plus de sites proposent de vous mettre en contact avec des moniteurs indépendants, prenez le temps de choisir celui qui peut vous aider à obtenir le précieux sésame.

Et le résultat est…

Pour connaître le résultat de l’épreuve passée, vous pourrez consulter le site de la sécurité routière. Muni de votre numéro NEPH, vous saurez si vous avez obtenu le nombre de points suffisants. Si tel n’est pas le cas, vous pourrez refaire une demande de passage de l’épreuve pratique du permis de conduire.

Toutes les nouvelles législations se rapportant à l’obtention du permis de conduire ont pour but de moderniser l’examen. Il n’est pas question de faciliter celui-ci, car la sécurité sur la route dépend de la qualité des conducteurs, mais bien de faire évoluer l’apprentissage en lui donnant une marge de manœuvre moins étriquée qu’avec les structures auto-écoles traditionnelles qui rendent trop souvent dépendants les élèves de considérations aléatoires. Maintenant, c’est l’élève qui choisit avec qui il veut apprendre, et à quel rythme. Bonne route !

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error