Midnight Garage Festival 4 : c’est bientôt !

Vous aimez la moto, le rock and roll et vous êtes libres le 1er week-end d’octobre ? Direction boulevard de la Bastille pour le 4ème MGF !

L’évènement lifestyle de l’automne

Lancé il y a 4 ans par nos confrères du site web 4h10.com, le Midnight Garage Festival est devenu un évènement lifestyle parisien majeur. L’ambiance est moto mais le MGF ne se cantonné pas seulement au monde du deux roues puisque l’art y occupe une place très importante. Pour la moto, on annonce cette année la présence des marques Moto Guzzi, Honda et Yamaha qui présenteront des machines, mais également de Triumph, qui dévoilera sa nouvelle Rocket 3 en première mondiale. Au-delà de ça, plusieurs artistes exposeront leur production: Yann Morvan, célèbre photojournaliste de guerre, partagera ses souvenirs de voyage.

Les clichés Rock’N’Roll de Richard Aujard et les fresques murales d’Alex & Marine orneront les murs. Un grande place sera faite aux fringues avec la célébration des 90 ans du perfecto Schott, et l’exposition des collections des marques Eudoxie et Roars Original. Mais surtout, cette année, un concours de customisation de casques sera mis à l’honneur : 15 artistes personnaliseront 20 casques néo retro sur thème des années 80; à l’issue du festival, 5 de ces casques seront sélectionnés et mis aux enchères; le produit de la vente sera versé à l’association « les clowns de l’espoir », une association de clowns en milieu hospitalier bénévoles qui interviennent dans les services hospitaliers de Hauts de France pour divertir les enfants malades. Belle initiative!

Où, quand, comment ?

Ça se passe les 5 et 6 octobre au 10, boulevard de la Bastille, à Paris (12 ème).
Ça coûte entre 10 et 60 €.
Infos et billetterie : www.midnightgarage.fr

Partager
Pierre Siedzianowski

Journaliste moto, j’aime l'univers du deux-roues motorisé, les road-trips interminables, les IHM logiques, les autos sportives des années 90, les vélos techno, le ski, la voile, l’Histoire, le vin rouge, voyager, écrire, ma fille... et les énumérations hétéroclites !