Bailey Blade, Stingray, Mazda : 3 concepts de rêve

Bailey Blade Concept

Quand des spécialistes ou des designers essayent de créer la supercar de leurs rêves, ça peut aller assez loin… De leur côté, les constructeurs aussi aiment parfois flirter avec la science-fiction !

Bailey Blade Concept
Quand M. Bailey, amateur très éclairé de modifications, a entrepris de concevoir sa voiture de rêve, il a décidé qu'elle serait très musclée ! Il n'a pas hésité à créer un concept brassant allègrement la Shelby Cobra, la Ford Mustang ou la Corvette Stingray… Des classiques du bitume américain : des « muscle cars ».

Si question design, la Bailey Blade emprunte clairement aux « hot rods », elle est conçue comme une vraie moderne.
Elle est équipée d'un châssis tubulaire en acier avec une carrosserie en matériaux ultra légers, l'ensemble pesant environ une tonne. Les suspensions des 4 roues sont indépendantes et paramétrables.
Quant au moteur, c'est un bloc Ford V8 4.6 de 480 chevaux… Bailey est convaincu que son concept sera une bombe de la route et compte en produire quelques exemplaires.Stingray Dream Design
Voici un autre concept de supercar proposé par un designer : il s'agit de Pedram Rostami qui a imaginé sa « super Corvette », en l'occurrence une Corvette à moteur central arrière telle qu'elle aurait pu être construite à l'époque des Lamborghini Miura ou Countach.
Son nom de « Stingray » renvoie à de nombreux éléments classiques des Corvette que l'on retrouve dans ce concept, notamment sur l'avant du véhicule.

Pour le reste, le design a été totalement repensé, avec un arrière fortement aérodynamique (et même aéronautique !) et de grosses prises d'air.
Sous le capot, un moteur de 648 chevaux-8 500 tours est censé propulser ce concept qui ne verra cependant jamais le jour !Mazda Taiki
Voici un coupé cabriolet de science-fiction présenté comme le concept de la future Mazda RX8 il y a quelques mois par les équipes du constructeur japonais.
A la fois extrêmement futuriste et organique, on se demande bien ce qui restera de ce design au final ! Son allure « atmosphérique » (Taiki signifie « atmosphère » en japonais) est censée évoquer le vent dans l'étoffe.

Elle fera immanquablement penser à un vaisseau spatial (notamment l'arrière) ou à un corps tout en courbes sensuelles… Au choix !
Côté mécanique, il s'agit d'une évolution du moteur avant rotatif Renesis : plus petit et plus léger -il est en aluminium- que ses prédécesseurs, il intègre un système à injection directe pour une meilleure consommation. Question puissance, le bloc moteur gagne en cylindrée avec 1600 cm3.

Partager