La mobilité douce : une tendance qui séduit largement les citadins

La mobilité douce est un mode de déplacement de plus en plus utilisé en ville. Il existe différents modes de transport de mobilité douce : la trottinette, le vélo…

Pour lutter contre la forte pollution atmosphérique dans les grandes villes, il est important d’adopter la mobilité douce. Il existe de nombreux modes de transport doux. Qu’est-ce que la mobilité douce ? Quels sont ses avantages ? Comment choisir le mode de transport qui vous convient ?

20 ans d'existence, près de deux millions d'exemplaires vendus, le BMW X3 est un véritable best-seller pour la marque allemande. Pas de droit à l'erreur pour cette quatrième génération du SUV star qu...Lire la suite

Mieux comprendre le concept de mobilité douce

La mobilité douce regroupe au sens strict l’ensemble des moyens de déplacement non motorisés. Il s’agit de tous les modes de transport respectueux de l’environnement. On peut par exemple faire mention de la trottinette, du vélo ou de la marche. La mobilité douce est intrinsèquement liée à la mobilité durable. Mais le concept de cette dernière est un peu plus large. Son principe est de réduire au maximum les émissions de CO2.

La mobilité durable vise aussi à limiter les inégalités dans des zones mal desservies en ce qui concerne les moyens de transport. Elle comprend donc certaines pratiques comme le covoiturage ou l’usage des bus roulant au gaz naturel.

L’objectif de la mobilité douce et de la mobilité durable est d’utiliser tous les moyens possibles pour stopper le réchauffement climatique. L’utilisation des moyens de déplacement décarbonés ou non polluants permet ainsi de préserver les ressources naturelles.

Trottinette, marche, vélo : focus sur les modes de transport de mobilité douce

Il existe aujourd’hui plusieurs moyens de déplacement doux que vous pouvez choisir en fonction de vos besoins. Voici un focus sur ces modes de transport.

La trottinette électrique

Les trottinettes électriques sont devenues des incontournables de la mobilité douce. Leur praticité a permis à un bon nombre de salariés de les adopter comme moyen de déplacement professionnel. La trottinette est une alternative parfaite pour une mobilité urbaine confortable et rapide.

Les trottinettes électriques sont en effet peu encombrantes et facilement transportables. Elles nécessitent un entretien très basique contrairement à une voiture motorisée. De plus, une trottinette est un moyen de déplacement accessible à toute personne. Vous n’avez pas besoin d’un apprentissage particulier.

Au-delà de tout, la trottinette vous permet d’éviter les embouteillages, car elle est maniable et facilite les déplacements. Vous évitez aussi les problèmes de stationnement. Enfin, avec une trottinette, vous êtes moins fatigué. Pour bien profiter de ce moyen de déplacement sur de nombreuses années, il faut choisir un magasin de trottinette certifié. Ce type de magasin vous garantit une grande qualité.

Il est par exemple important de choisir un magasin qui a déjà fait preuve de beaucoup d’années d’expérience et qui a obtenu le LABEL OR. Vous pouvez consulter une plateforme spécialisée pour bénéficier des conseils personnalisés des professionnels. Cela vous permet de mieux choisir votre appareil et d’optimiser vos déplacements. La trottinette est une solution qui permet de désengorger les zones urbaines et de réduire la pollution sonore et environnementale.

La marche

La marche est un excellent moyen de mobilité en ville. Elle est une solution idéale si la distance à parcourir n’est pas trop grande. C’est un mode de transport accessible à tous. Elle est également une solution écologique avec zéro nuisance sonore. Si vous optez pour ce moyen de mobilité au détriment des voitures, vous faciliterez vos déplacements. De plus, la marche est une excellente solution pour maintenir votre forme physique et booster votre santé. Ce mode de déplacement est le plus facile à mettre en œuvre. Vous n’avez pas besoin d’équipement ou d’accessoire particulier.

En réalité, la marche peut être plus rapide qu’une voiture dans certaines conditions. Voici une petite illustration : la vitesse moyenne d’un piéton est estimée à 5 km/h. Il vous faut donc environ 6 minutes sur une distance de 500 mètres. Vous pouvez ainsi en moins de 15 minutes aller chercher votre croissant ou une baguette de pain le matin. Imaginez combien de temps cela vous aurait pris de chercher vos clés, de sortir la voiture et enfin de vous garer devant la boulangerie à un moment d’affluence. Avec la marche, vous faites des économies de temps et vous contribuez grandement à la préservation de la planète.

Le vélo

Le vélo est un excellent mode de transport de mobilité douce. Il vous permet de vous déplacer sainement en limitant fortement votre impact environnemental. Les statistiques ont montré que le déplacement à vélo permet à une personne d’économiser jusqu’à 650 kilogrammes de CO2 par an. Cela montre l’importance d’adopter ce moyen de déplacement au détriment des véhicules motorisés.

De plus, vous êtes plus en sécurité à vélo. La même source montre que les cyclistes sont 10 fois moins exposés aux risques de blessure qu’en voiture. Par ailleurs, l’utilisation d’un vélo vous permet de gagner du temps. Pour les trajets de moins de 5 km, le vélo est considéré comme le mode de transport le plus performant. Par exemple, sur un trajet de 3 km, vous mettez moins de temps à vélo qu’en voiture, à cause de toutes les manœuvres de stationnement pour le véhicule.

Il existe différents types de vélos pour divers usages. Le vélo traditionnel sert à parcourir de petites distances. Vous pouvez aussi opter pour un vélo électrique, qui permet de parcourir des distances plus importantes sans beaucoup d’effort. Il y a également le vélo cargo, qui sert à circuler avec des animaux ou des enfants. Enfin, vous pouvez choisir le vélo en libre-service. Il permet de vous déplacer à moindre coût. Vous n’avez pas besoin d’investir dans une bicyclette.

Le skate cruiser et le roller

L’adoption du skate cruiser est une démarche qui s’inscrit dans le cadre du développement durable. C’est un mode de transport léger qui est particulièrement adapté aux déplacements de courte durée en ville. Le roller est l’un des modes de déplacement les plus pratiques de la mobilité douce. L’équipement est peu encombrant et peut être facilement stocké dans un appartement. Le déplacement avec cet appareil est fluide et favorise le lien social.

À noter : en plus de ces modes de transport, on peut aussi citer les véhicules électriques, l’autopartage et le covoiturage dans le lot de la mobilité douce.

Mobilité douce : les avantages

La mobilité douce offre de nombreux avantages sur les plans écologique, économique, social et sanitaire. Découvrez-les ici.

Les avantages écologiques

La mobilité douce consiste à avoir recours aux modes de transport qui utilisent une énergie renouvelable et propre. Par conséquent, elle offre de nombreux avantages pour l’environnement. Comparativement aux modes de transport traditionnels comme les voitures motorisées et les bus, la mobilité douce a un faible impact environnemental. Elle réduit fortement les émissions de gaz à effet de serre.

Les modes de transport motorisés favorisent grandement le réchauffement climatique. Mais l’utilisation des moyens de transport doux réduit considérablement ces effets. La pollution de l’air est un autre domaine dans lequel la mobilité douce protège la planète. Les modes de transport motorisés émettent une quantité importante d’oxydes d’azote et de particules fines.

Ces éléments ont un impact négatif considérable sur la santé des humains et la qualité de l’air. En adoptant les modes de transport doux, vous en réduisez fortement les effets. Vous protégez ainsi la santé des populations et vous améliorez la qualité de l’air.

L’impact économique

L’adoption de la mobilité douce procure de nombreux avantages sur le plan économique. Elle favorise la réduction des frais liés aux déplacements. Que ce soit pour vos déplacements professionnels ou vos trajets du quotidien, vous dépensez très peu.

De plus, l’utilisation des moyens de déplacement doux apporte beaucoup de faveurs économiques aux salariés. Quel que soit le type de votre contrat (CDD/CDI), la mobilité douce vous rend éligible au Forfait Mobilités durables. Dans le secteur privé, vous pouvez obtenir jusqu’à 600 euros de remboursement. Vous utilisez alors cette somme en fonction du mode de déplacement choisi.

Par exemple, vous pouvez vous servir de cette somme pour vous procurer une trottinette électrique ou un vélo personnel. Si vous optez pour le covoiturage, vous pouvez utiliser cet argent pour couvrir les frais de contribution.

Les avantages sociaux

Les différentes formes de mobilités douces citées plus haut sont des vecteurs de liens sociaux. Elles permettent en effet aux usagers d’échanger des idées autour de cette forme de mobilité. Il peut s’agir de discussions sur les réseaux sociaux ou en tête-à-tête. Cette solution vous procure aussi un confort optimal pour vos déplacements.

De plus, les modes de déplacement doux permettent d’optimiser le temps du trajet, particulièrement dans les zones urbaines. Ils favorisent en effet le désengorgement des routes et évitent les embouteillages.

Les avantages pour la santé

La mobilité douce permet de lutter contre la sédentarité. En France, plus d’un tiers des adultes présentent un niveau de sédentarité très élevé. Pour pallier ce problème, la mobilité douce est une meilleure solution. En effet, les modes de déplacement doux permettent de remettre de l’activité physique dans votre quotidien. Cela vous aide à retrouver une bonne condition physique, et par conséquent une sérénité mentale.

Par ailleurs, une pratique régulière de la trottinette, du vélo ou de la marche permet de prévenir de nombreuses maladies. Par exemple, il est noté que marcher pendant 30 minutes par jour à une allure moyenne diminue de 25 % le risque de décès prématuré. Vous luttez aussi contre le stress, les pathologies cardiovasculaires et les troubles de l’humeur. De plus, la réduction des émissions de particules fines dans l’air vous protège de beaucoup de maux.

Trottinette ou vélo : que choisir pour vos déplacements ?

Pour savoir quel mode de déplacement choisir entre la trottinette et le vélo, vous devez tenir compte d’un certain nombre de critères. Il faut par exemple considérer la taille en fonction de l’endroit où vous comptez stocker votre appareil. Les trottinettes électriques sont de plus petite taille que les vélos électriques. Ces derniers prennent donc beaucoup de place. Si vous manquez d’espace devant votre bureau, il est plus sage d’opter pour une trottinette. Vous pouvez ainsi la stocker facilement sur votre lieu de travail.

Il en est de même si vous habitez à l’étage d’un appartement sans ascenseur. La trottinette est pliable et beaucoup plus pratique qu’un vélo électrique. Elle nécessite moins d’effort pour être transportée. Elle pèse en général entre 10 et 15 kg contrairement à un vélo électrique qui peut peser jusqu’à 30 kg.

Par ailleurs, vous devez aussi tenir compte de la nature de vos déplacements. Si vous parcourez habituellement de longues distances, un vélo électrique est une bonne option. En revanche, si vos distances habituelles sont inférieures à 20 km, préférez une trottinette électrique.

Comment choisir votre trottinette ?

Pour choisir votre trottinette, il faut rechercher les bonnes marques. Cela est très important pour trouver un appareil puissant selon les normes en vigueur. Vous devez également considérer votre distance journalière. Plus votre trajet est long, plus vous aurez besoin d’une bonne autonomie. Si votre distance quotidienne est inférieure à 10 km, il vous faut une trottinette électrique de moyenne gamme. Vous pouvez par exemple choisir une trottinette avec 25 km d’autonomie et d’une puissance de 350 W.

Pour une distance entre 10 et 20 km par jour, il vous faut un appareil d’une gamme plus élevée. Un modèle de 30 km d’autonomie peut être suffisant. Une trottinette dont le moteur a une puissance de 575 W peut par exemple être utile pour franchir des pentes légères. Si vous devez porter votre appareil dans les transports en commun, optez pour une trottinette compacte dont les roues ne dépassent pas les 145 mm.

Combien coûte une trottinette électrique ?

Le prix d’une trottinette électrique varie en fonction de sa taille et de la qualité des matériaux. L’autonomie de l’appareil impacte aussi son coût. Les prix peuvent varier de 250 euros à 1 000 euros, voire plus. Cependant, il est possible de trouver des trottinettes à 100 euros. Mais ces types d’appareils ne garantissent aucune qualité.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Pour obtenir une trottinette avec un minimum de qualité, prévoyez entre 250 euros et 400 euros. Vous pouvez ainsi bénéficier d’une autonomie de 15 km environ. Pour acheter un appareil avec une autonomie comprise entre 20 et 30 km, vous devez prévoir un budget entre 400 euros et 1 000 euros. Si vous souhaitez avoir un appareil haut de gamme qui peut franchir les 40 km, il vous faut un budget au-delà de 1 000 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *