Agence Edency
Il y a 8 ans

La Laguna Coupé dCi 110 relancera t-elle les ventes de Renault ?

Traditionnellement, les coupés sont pourvus d’un moteur relativement puissant. C’est d’ailleurs Renault qui, le premier, avait lancé un coupé équipé d’un moteur Diesel, la Fuego, en 1995 – un échec, repris plus tard par Peugeot et d’autres jusqu’à ce que l’équation coupé + diesel devienne une évidence. Pourtant, Renault innove avec la Laguna Coupé dCi 110.

Une carrosserie élégante

La nouvelle Laguna possède un design élégant, presque futuriste, et reste un coupé, c’est-à-dire une voiture modeste en taille. La campagne de publicité qui lui est consacrée fait d’ailleurs de cela un de ses principaux arguments, avec des modèles noirs ou chrome bien mis en lumière. La nouvelle Laguna a donc un charme discret, qui conviendra bien à ceux qui n’aiment pas les grosses voitures tapageuses. Par ailleurs, Renault a baissé son prix de 1 600 euros par rapport aux voitures de la même collection (elle ne coûte « que » 30 400 euros).

La vraie nouveauté : le moteur

L’innovation de Renault, avec ce nouveau coupé Laguna, réside dans son moteur, un dCi 110. En effet, c’est le premier coupé à n'être équipé que d’un moteur 110 chevaux, aux piètres performances : pour 1 350 kg, elle passe de 0 à 100 km/h en 11"9, et en 33"10 sur le 1 000 m départ arrêté ; plutôt poussif.

Ce défaut est compensé par sa consommation exemplairement basse : 4,2 l/100 km en cycle mixte, tout en ne rejetant que 109 g/km de CO2. Finalement, elle a tout bon pour une citadine : élégante, pratique, peu gourmande en énergie et évitant les pointes de vitesse.