La Peugeot RCZ : un coupé sportif toujours aussi désirable ?

La Peugeot RCZ représente un chapitre singulier dans l’histoire de l’automobile française, un moment où audace design et performances se sont conjugués sous la bannière du lion. Commercialisée entre 2009 et 2015, cette sportive a marqué les esprits par son esthétique distinctive et ses capacités dynamiques, devenant rapidement un objet de convoitise pour les amateurs d’automobiles avec une production qui a cessé sans successeur, laissant derrière elle un vide et une nostalgie palpable.

Un design audacieux qui a beaucoup fait parler

L’aspect le plus frappant de la Peugeot RCZ est sans aucun doute son design. Avec ses arches en aluminium massif et sa vitre arrière à double bossage, la RCZ rompait avec la tradition pour affirmer une identité forte. Ces éléments, difficiles à produire en grande série, soulignaient l’engagement de Peugeot envers l’innovation et le design, et surtout la volonté de prendre des risques, qui éxistaient encore à l’époque. Assemblée en Autriche par Magna Steyr, sa fabrication témoigne d’un soin particulier apporté à chaque détail, contribuant à son allure unique sur le marché​​​​.

L'icône populaire et sportive d'une génération Sur la route comme sur la piste de ses exploits sportifs, la Peugeot 205 est un symbole popul...Lire la suite

Dès sa révélation au salon de l’automobile de Francfort en 2007 sous forme de concept-car, la RCZ a suscité un vif intérêt. Sa transformation en modèle de série, un peu inattendu, n’a fait qu’amplifier cet engouement, Peugeot ayant réussi à conserver l’essence du design original. Cette attention aux détails s’est reflétée dans la réception par le public et la critique, la RCZ remportant le titre de meilleur coupé de l’année 2010 lors des Top Gear Awards, preuve de son attrait bien au-delà des frontières françaises​​.

Des performances presque correctes

La Peugeot RCZ était proposée avec une gamme de motorisations essence et diesel, capables de satisfaire différents profils de conducteurs. Les versions 1.6 THP essence offraient une puissance variant de 156 à 270 chevaux, tandis que le modèle diesel 2.0 HDi proposait une alternative plus économique sans sacrifier le plaisir de conduite, dixit Peugeot.

L’apogée de la gamme RCZ fut sans doute la version R, introduite en 2014. Dotée d’un moteur 1.6 THP boosté à 270 chevaux, la RCZ R a établi de nouveaux standards de performance pour la marque, rivalisant presque avec les coupés sportifs de marques premium de l’époque comme l’Audi TT.

Cette variante spéciale n’a pas seulement amélioré les performances dynamiques mais a également introduit des améliorations esthétiques et techniques, renforçant le positionnement de la RCZ comme une offre unique sur le marché des coupés sportifs​

Si seulement le constructeur avait osé y mettre un V6, l’histoire aurait sans doute été tout autre, mais d’un autre côté, l’existence même du RCZ reste une prouesse.

Un futur collector ?

La Peugeot RCZ reste dans les annales de l’automobile comme un audacieux mélange de design et de performances correctes, sublimés par l’excellent chassis Peugeot. Bien que sa production ait cessé en 2015, elle continue d’inspirer et de fasciner, témoignant de l’audace et de l’innovation de Peugeot.

Son unicité, sa production limitée, et son attrait croissant auprès des passionnés suggèrent que sa cote va sans doute grimper dans les années à venir, peut être un futur Youngtimer d’ici 15 ans ?

La RCZ n’est pas seulement une voiture; elle est devenue une icône, laissant un héritage durable qui continue de susciter nostalgie et admiration chez les passionnés d’automobiles et au-delà.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec *