Chute libre : Pourquoi les ventes de voitures électriques s’effondrent (presque partout) en Europe

Les ventes de voitures électriques connaissent une chute significative en Europe en 2024, malgré une performance positive en France. En mai 2024, les ventes de voitures électriques ont baissé de 12 % à travers l’Europe, représentant seulement 12,5 % de part de marché, une baisse marquée par un recul de 30,6 % en Allemagne après la suppression des subventions gouvernementales​.

​Le coup d’arrêt des subventions

L’arrêt des subventions pour les véhicules électriques en Allemagne à la fin de 2023 a eu un impact majeur, entraînant les consommateurs à se tourner de nouveau vers les voitures à essence et diesel.

Retaper une vieille voiture est un rêve caressé par de nombreux passionnés de l'univers automobile. Ne nous voilons pas la face, il s'agit là bien souvent d'une tâche titanesque. Mais ne boudons pas ...Lire la suite

En réponse à ce changement de comportement des consommateurs, Volkswagen a redirigé une partie de ses investissements des véhicules électriques vers les hybrides​​.

La montée des hybrides

Les véhicules hybrides, tant rechargeables que non rechargeables, profitent de cette situation. Les hybrides ont vu leurs ventes augmenter de 33,1 % en avril 2024, avec des marchés majeurs comme la France (+48,1 %), l’Espagne (+38,5 %), et l’Allemagne (+25,9 %) enregistrant des hausses à deux chiffres. Ces véhicules ont désormais une part de marché de 29,1 % en Europe​​.

En termes de modèles, la Peugeot e-208 reste la voiture électrique la plus vendue en mai 2024 en France, suivie de la Renault Twingo et de la Renault Megane E-Tech. Cependant, des modèles comme la Tesla Model Y et la MG4 ont vu leurs ventes chuter significativement, de près de 50 % et 75 % respectivement, en raison de la perte des bonus écologiques​​.

Situation en France

En France, les ventes de voitures électriques ont continué de croître de manière notable. En avril 2024, les ventes de voitures électriques ont progressé de 45,2 %, représentant une part de marché de 17,6 % des ventes de voitures neuves de janvier à mai 2024.

Cette croissance est en grande partie soutenue par des initiatives telles que le leasing social et les aides financières gouvernementales, qui ont facilité l’achat de véhicules électriques pour de nombreux consommateurs​.

Les véhicules les plus vendus en France en 2024 incluent la Peugeot e-208, la Fiat 500 électrique et la Tesla Model Y qui continue à bénéficier des aides. La forte demande pour ces modèles montre une préférence continue pour les véhicules électriques malgré les défis rencontrés dans d’autres parties de l’Europe​.

La dynamique des ventes de voitures électriques en Europe montre une forte dépendance aux subventions gouvernementales. La France, en maintenant certaines aides, continue de voir une croissance dans ce secteur, contrairement à l’Allemagne, où la suppression des subventions a fortement freiné les ventes.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Les véhicules hybrides apparaissent comme les grands gagnants de cette transition, offrant une alternative attractive pour les consommateurs européens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *