WR
Il y a 9 ans

Peut-on devenir riche avec le poker ?

Quel type d’homme peut vraiment toucher le gros lot ?

La simplicité des règles du poker en fait un jeu accessible et très social. L’engouement suscité par le jeu s’explique en partie par la possibilité de gagner de l’argent : miroir aux alouettes ? Depuis la légalisation des jeux d’argent en ligne, de nombreux sites promettent monts et merveilles et pactoles à la clé. Une poignée d’élus a fait fortune, mais quel type d’homme peut vraiment toucher le gros lot ?


Une grande mixité sociale
A une même table de poker on peut trouver une infirmière, un avocat, un ouvrier, un étudiant et un retraité. La mixité socioculturelle du poker est encore plus forte sur la toile ouverte à tout un chacun dans l’intimité rassurante de son chez-soi. Derrière son écran d’ordinateur, on peut commencer une partie en argent fictif sans savoir jouer ou affronter les professionnels du poker par un simple clic.
Pas qu’une question de chance
Le poker n’est pas qu’un jeu de hasard même si ce dernier assure régulièrement « la chance du débutant ». Certains sont entrés dans l’histoire du poker en « chattant » un gros tournoi, comme on dit dans le jargon, mais la plupart de ceux qui en tirent un revenu le doivent à leur technicité et à leur persévérance.

Les plus belles carrières issues du poker en ligne permettent d’établir un portrait-robot du joueur gagnant.

Premièrement il est jeune, voire très jeune. Plus tôt on commence, mieux on se forme à ce jeu qui implique une part de talent technique mais aussi une part d’insouciance que l’on perd rapidement lorsque l’on comprend la valeur de l’argent.
Toutefois 43% des joueurs en ligne ont entre 25 et 34 ans d’après les données de l’ARJEL (Autorité de Régulation des Jeux En Ligne). A cet âge, la fougue s’est atténuée et a fait place à une approche moins risquée et pas forcément moins payante.
Les femmes jouent aussi
Si les hommes sont majoritaires au poker, plusieurs joueuses ont prouvé que le débat sur le sexe est largement dépassé.

L’esprit mathématique facilite la compréhension et l’intégration de la stratégie. Les scientifiques ont donc un avantage – au moins au départ – car le poker, avec sa part de bluff et de psychologie, est plus complexe qu’un simple jeu statistique.

Ceux qui tirent le mieux leur épingle du jeu, ce sont les « gamers », qui doivent leur pugnacité à l’entrainement procuré par des heures de jeux vidéo.
Ceux qui ont passé leur enfance à cliquer sur une souris ou manier un joystick ont acquis la souplesse d’esprit, la concentration et la patience nécessaires pour apprendre et progresser à ce qui n’est en somme qu’un nouveau jeu vidéo.

Les gains au poker se font sur le long terme. L’ARJEL nous renseigne sur le fait que 1% des joueurs génèrent 51% des mises en cash game.
Cela montre bien qu’il y a beaucoup d’appelés pour peu d’élus et que la bataille est rude pour monter au sommet de la chaîne alimentaire du poker.

L’accès aux sites de poker en ligne est réservé aux personnes majeures. Ne jouez pas plus que ce que vous êtes prêt à perdre. Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) ou cliquez ici.