La Rédac' Masculin
Il y a 2 semaines

Thérémine Claravox Centennial : l’instrument de musique le plus dingue de l’année

Le thérémine est l’un des premiers instruments de musique électronique. En 2020, Moog Music en crée une version collector, le Claravox Centennial.

Un objet incroyable pour célébrer les 100 ans de cet instrument atypique.

Mais qu’est-ce qu’un thérémine ?

Même si vous vous y connaissez en musique, il est possible que vous n’ayez jamais entendu parler du thérémine. Et pourtant, on peut dire qu’il a marqué son époque.

Le pionnier de la musique électronique

Un thérémine est un instrument étrange et fabuleux à la fois. C’est l’un des tout premiers instruments de musique électronique. Il a été créé en 1920 par un Russe connu sous le nom de Léon Theremin.

Il s’agit d’un boîtier électronique doté de deux antennes et qui produit de la musique sans être touché. La main droite du musicien avance, recule, monte et descend par rapport à l’antenne verticale pour varier la hauteur de la note.

La main gauche agit de la même façon avec l’antenne horizontale pour modifier le volume.

Des Beach Boys à Led Zeppelin

Cet instrument original va donc fêter ses 100 ans en 2020. Ce thérémine a été utilisé entre autres, dans l’enregistrement du célèbre “Good Vibrations” des Beach Boys ou de “Whole Lotta Love” de Led Zeppelin.

Mais pour les 100 ans du thérémine, Moog Music a créé le Claravox Centennial, une version moderne de l’instrument. Son nom est aussi l’occasion de rendre hommage à Clara Rockmore, une virtuose du thérémine, qui fut la première à l’utiliser sur les scènes de concert.

Moog Music, l’un des leaders mondiaux sur le marché des synthétiseurs, instruments et accessoires, doit une partie de son succès au thérémine. Il ne pouvait donc pas laisser passer ce siècle d’existence !

Gros plan sur le Claravox Centennial

Le Claravox Centennial de Moog Music est livré dans un beau boîtier en noyer et comme c’est une édition limitée, il ne sera pas disponible longtemps.

Un thérémine qui associe modernisme et tradition

L’instrument est doté de deux antennes en laiton, d’un panneau de commande recouvert de tissu et en option, d’un trépied également en noyer. Le panneau de commande accueille 14 boutons ainsi qu’un éditeur de logiciel dédié. Il célèbre les débuts de la musique électronique tout en offrant un contrôle et un son de très grande qualité.

Le Claravox peut fonctionner en mode traditionnel ou moderne, avec oscillateurs analogiques ou numériques hétérodynes (les experts comprendront !). Il est tout à fait dans l’air du temps avec ses connexions MIDI DIN, USB et CV pour être branché à un ordinateur ou piloter des sources externes.

Il est même possible de sauvegarder les préréglages pour rappeler immédiatement les sons et paramètres favoris mais aussi utiliser un éditeur logiciel externe pour avoir encore plus de contrôles.

Un instrument vraiment collector

Le Claravox Centennial est disponible pour 1 499 dollars en édition limitée. Il est même possible de demander une version pour gaucher. Si vous ne pouvez être l’un des heureux propriétaires de ce Collector, il est facile de se rendre sur le site Moog pour y découvrir une chronologie d’album de l’histoire du thérémine, des photos et vidéos des pionniers de cet instrument ainsi qu’une compilation d’enregistrements.

Mais si vous êtes l’un des heureux propriétaires, vous pourrez produire vos propres musiques pour des interprétations très émouvantes de compositions classiques ou des bandes sonores dignes des meilleurs films d’horreur ou de science-fiction

Des morceaux mythiques repris avec le thérémine