Arnaud G.
Il y a 12 ans

Musique : Grand Corps Malade, un enfant de la ville

Nouvel album du poète-slamer

Depuis l’explosion de son premier album, Midi 20, Grand Corps Malade collectionne les honneurs. 600 000 galettes vendues, 120 concerts, un featuring sur le dernier album de Dionysos, deux victoires de la musique… Sans conteste révélation musicale de l’année 2007, l'artiste sort son 2e opus, Enfant de la ville, dans les bacs le 31 mars.

The slam story
Longtemps confiné au côté underground de la culture hip-hop, le slam fut popularisé par le film éponyme de Marc Levin (Slam, Caméra d'or au festival de Cannes en 1998). L’acteur principal, Saul Wiliams, y joue son propre rôle.

L’Américain est considéré par les connaisseurs comme le plus grand slamer actuel, et Grand Corps Malade en a fait son modèle. Aujourd’hui, le poète-rapeur français ajoute une pierre à la reconnaissance de ce mouvement.


Nouvel album : Enfant de la ville
Bourreau de travail et fidèle à ses racines urbaines, l'artiste à la silhouette nonchalante et bancale qu'est Grand Corps Malade sort donc son deuxième album, Enfant de la ville. 16 morceaux accompagnés de son compagnon de scène Feedback, homme orchestre que l’on oublie trop souvent de citer. Et une constante : cette voix flegmatique qui déclame une prose inspirée.

Grâce à son nouvel album, l’enfant de Saint-Denis qui voulait devenir instit’, s’impose un peu plus comme la figure de proue du slam français. Sa manière à lui de transmettre son savoir, toujours aussi poétique et engagée.

Pour en savoir plus :
-Sur le site de Grand Corps Malade
A l’Olympia les 22, 23, 24 mai
-Sur le site myspace de Saul Williams
Nouvel album : Niggy Tardust