Le pacte du sang (The Covenant)

Descendants des sorcières de Salem, ils ont hérité des pouvoirs de leurs ancêtres et perpétuent les anciens rites...
5 décembre 2006 -

Le pacte du sang (The Covenant)

Le pacte du sang (The Covenant)

Un film de Renny Harlin (Etats-Unis, 2006) 

Le cinéma est un art qui a le pouvoir de nous transporter dans des mondes différents, de nous faire ressentir une gamme d'émotions et de nous faire réfléchir à des questions profondes. Depuis l'a...Lire la suite

Avec : Steven Strait, Sebastian Stand, Laura Ramsey, Toby Hemingway…

Durée : 1h37

Sortie : le 13 décembre 2006


Curieux personnage que Renny Harlin. Réalisateur doué à ses débuts, sa carrière commence à ressembler à une vaste dégringolade, se complaisant dans le pastiche involontaire et le gâchis le plus absolu. Manque d'inspiration ou désintérêt pour le cinéma ?
Ce n'est certes pas Le Pacte du Sang qui viendra redresser les fondations d'une oeuvre vacillante.

Le pacte du sang, photo 1 Le pacte du sang, photo 2 Le pacte du sang, photo 3

L'histoire :
Celle d'une bande de jeunes mal coiffés et bien sapés, porteurs d'un secret familial séculaire. Descendants des sorcières de Salem, ils ont hérité des pouvoirs de leurs ancêtres et perpétuent les anciens rites au coeur de leur institution scolaire, jusqu'au jour où arrive un nouvel étudiant semblant disposer des mêmes pouvoirs.
Bref, un teen-movie à consonance ésotérique, dans la lignée de Charmed et autres Skulls, société secrète. Peu d'originalité, tant le sujet a été traité sous tous les angles. Il ne faudra pas compter sur ce film pour apporter du sang neuf à cette histoire de rivalité entre acteurs trentenaires jouant des ados de dix-sept ans.
Les scènes « d'horreur » ne sont que redites déjà vues cent fois auparavant, quand bien même serait-on assez indulgents pour y voir un hommage aux classiques de l'épouvante. Le duel final entre l'insipide gentil et le méchant transparent, pompé sur Matrix Revolutions avec de vrais morceaux de Dragon Ball Z dedans achève de nous persuader que c'est bel et bien à un foutage de gueule que nous venons d'assister.
La fin laisse présager d'une suite… dont on espère bien qu'elle n'aura jamais lieu ! Au bûcher, les sorciers !

>>> voir la bande-annonce

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

par Benjamin d'Alguerre – ZN Partners