WR
Il y a 11 ans

Les logiciels Open Source

L’ordinateur gratuit ou presque

« Homme libre, toujours tu chériras l’Internet »… L’Open Source a la cote, et plus seulement auprès des férus d’informatique ! Souvent gratuit, ce type de logiciel facilite grandement la vie et l'utilisation d'un ordinateur !

Votre traitement de texte ? Vous l’avez dans OpenOffice. Votre navigateur ? Firefox. N’en déplaise à votre compagne, le test est révélateur : vous n’êtes pas forcément un homme libre, mais vous êtes plutôt open. Oui, car le logiciel libre n’est pas forcément Open Source et vice-versa.
Logiciels libres et Open Source : quelle différence ?
Pourtant leur ressemblance est confondante ! Fondamentalement, le logiciel libre a été conçu dans un esprit de liberté : il est donc gratuit, vous pouvez l’utiliser et le distribuer à votre convenance. A contrario, les logiciels Open Source, eux, peuvent vous imposer certaines contraintes : ils sont parfois payants ou cédés sous des licences ne vous permettant pas de les distribuer librement. Leur particularité ? Leur code est ouvert, pour permettre à plusieurs personnes de travailler dessus en même temps. Quoiqu’il en soit, les logiciels Open Source sont le plus souvent des logiciels libres.
Des logiciels up-to-date
L’homme pragmatique que vous êtes a déjà sans doute repéré quelques-uns des nombreux avantages du logiciel libre. Au premier rang, la gratuité : évidemment, le libre permet de réaliser quelques substantielles économies. Mais ce n’est pas tout ! Le logiciel libre permet aussi d’avoir des programmes mis à jour de manière très fréquente. Cela permet non seulement de réparer plus vite des erreurs de sécurité mais aussi de profiter sans limite et presque en temps réel des améliorations apportées au logiciel. Saviez-vous, par exemple, que Mozilla sort tous les jours une version différente de Firefox, intégrant la correction de certains bugs, ou de minimes améliorations fonctionnelles ?

Les logiciels libres sont aussi en général beaucoup moins la cible des virus… puisqu’ils étaient à l’origine développés par des pirates informatiques ! Même si aujourd’hui, les personnes qui développent des logiciels ne sont plus forcément des pirates, les logiciels libres ont gardé la réputation d’être plus sécurisés. D’une part parce que les créateurs de virus font en sorte de maximiser la compatibilité de leurs malwares avec les systèmes informatiques les plus courants : le logiciel libre n’étant pas encore majoritaire sur le marché, il n’est pas la cible préférée des hackers. D’autre part, les logiciels libres et Open Source s’appuyant sur une large communauté de développeurs, les failles de sécurité sont souvent très vite résolues.
Dans ma bibliothèque
L’homme informé que vous êtes désormais peut donc se lancer dans le libre. Commencez donc par troquer votre système d’exploitation Windows contre Linux, si vous vous y connaissez un peu, ou Ubuntu, si vous souhaitez un système simplifié.
Pour la suite bureautique, vous pouvez opter pour OpenOffice, et remplacer votre messagerie actuelle par Thunderbird. Les lecteurs médias ne sont pas en reste puisque VLC, par exemple, présente une belle palette de compatibilité avec plusieurs formats vidéo pour… 0 euro ! Enfin, les inconditionnels de la retouche d’image pourront porter leur choix sur le logiciel de retouche d’image The Gimp.