iBubble : un drone sous-marin autonome surprenant

Le drone idéal pour filmer vos plongées jusqu'à 60 mètres de fond

--- Le ---

Aujourd'hui, la meilleure solution pour filmer sous l'eau est d'utiliser une action cam de type GoPro. Mais le drone iBubble promet de changer la donne.

iBubble : un drone sous-marin autonome surprenant
DR ©
La Rédac' Masculin
La Rédac' Masculin
Experts en optimisation masculine

iBubble est le premier drone sous-marin accessible aux particuliers. Conçu et crée par la start-up lyonnaise Notilo Plus, il devrait être commercialisé durant l'été 2018 à un tarif compris entre 2 699 et 3 599 euros selon la version.

A quoi ressemble ce drone sous-marin ?

iBubble est un petit engin de 7 kg, jaune vif, qui peut accueillir une caméra GoPro à l'avant, de moteurs sur sa carlingue, de deux phares et surtout d'un cerveau électronique. Grâce à ce drone sous-marin, il va être possible de plonger et de filmer en toute tranquillité sans rien avoir dans les mains.

Doté d'une solide intelligence artificielle, le drone iBubble est relié au plongeur via un bracelet connecté qui utilise des ondes sonar.

Il vous suit partout

Le drone iBubble est autonome et (évidemment) sans fil. Le bracelet connecté permet de le programmer ou de l'utiliser en mode manuel. Ce drone suit le plongeur, filme ce qu'il voit, tourne autour de lui ou revient vers son propriétaire pour des captures d'images manuelles. On peut aussi commander iBubble depuis un bateau afin de repérer le site sous-marin à explorer avant de plonger.

Un drone autonome et vraiment performant

iBubble avance jusqu'à 1,5 m/s et offre une heure d'autonomie. Selon la version choisie, il peut être équipé de sept moteurs et peut s'éloigner jusqu'à 25 mètres de son propriétaire. Le drone peut plonger jusqu'à 60 mètres de profondeur et ses deux phares de 1 000 lumens chacun sont suffisamment puissants pour des vidéos de très bonne qualité.

Il est en outre capable d'éviter les obstacles, de revenir vers le plongeur en fin de batterie et dispose d'un système de stabilisation d'images. Une fois de retour à la surface, la consultation des vidéos sur un smartphone est très simple. Bref, sur le papier, voici un joujou qui a tout pour plaire !

Pour en avoir la certitude, il faudra encore se montrer patient. Après avoir réussi à lever 800 000 euros à l'été 2017, Notilo Plus espère commercialiser son drone sous-marin vers l'été 2018. Rendez-vous est pris.


Thèmes connexes : drone
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS