Des branchies artificielles pour respirer sous l’eau ?

Un étudiant japonais a mis au point un dispositif qui permettrait aux hommes de respirer sous l'eau. Mais tout n'est pas encore au point...

Un masque-chemise imprimé en 3D pour nager comme un poisson

Pouvoir nager sous l'eau sans avoir un équipement de plonger lourd, c'est le rêve de beaucoup. A ce titre, on connaissait déjà le masque de plongée Décathlon, très prisé par les amateurs de snorkeling et désormais omniprésent sur nos plages.

Mais Juan Kamei, un étudiant japonais, est allé encore plus loin. Ce jeune homme a en effet imprimé en 3D un équipement inspiré des branchies des poissons, pour pouvoir respirer sous l'eau, sans contraintes. Prometteur… mais pas vraiment au point.

Le choix du bon microphone est essentiel pour obtenir un son parfait, que vous enregistriez en studio ou que vous vous produisiez sur scène. Le monde des microphones est très varié, avec différents t...Lire la suite

Des branchies de poisson transposées à l'échelle humaine

Pour être comme un poisson dans l'eau, Juan Kamei a longuement étudié le système respiratoire de ces animaux marins. Il a alors constaté que leur peau repoussait l'eau, créant une minuscule barrière d'oxygène avec l'eau. Un procédé que cet étudiant a tenté de transposer à l'échelle humaine.

Armé d'une imprimante 3D, il a conçu Amphibio, un système similaire pour l'être humain. L'objectif, c'est de pouvoir nager sans manquer d'oxygène. Cependant, les branchies ont de multiples atouts qu'il n'est pas possible de retranscrire artificiellement, comme une capacité de régénération et celle de rejeter le dioxyde de carbone directement dans l'eau. Des mécaniques très complexes à restituer.

Pour l'instant, vos poumons sont plus efficaces

Mais d'ailleurs, ces branchies artificielles permettent-elles vraiment de respirer sous l'eau ? Malheureusement, ce "vêtement" comprenant des branchies artificielles tient plus d'un projet de fin d'étude que d'une véritable innovation. Sous l'eau, vous ne tiendriez guère plus longtemps qu'en retenant votre respiration.

La raison, c'est que nos poumons ont besoin d'une quantité d'air importante. Selon Kamei, 31 m2 d'air seraient nécessaires pour une bonne séance de plongée sous-marine. Autant dire qu'une telle capacité s'apparente davantage à celle d'un appartement deux-pièces plutôt qu'à un vêtement.
Cela n'en reste pas moins un bel exercice de style. Et qui sait ? Peut-être un jour arriverons-nous à concevoir un matériau encore plus abouti, capable de régénérer l'oxygène et donc de nous permettre de nous passer de lourdes bouteilles d'oxygène lors d'une séance de plongée sous-marine ?

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Ce n'est pas la première fois qu'un inventeur ou un étudiant affirme avoir trouvé la solution miracle pour respirer sous l'eau comme un poisson. Mais à l'image du masque Triton, ces inventions n'ont jamais pu aller au-delà du stade de joli projet.

Amphibio, un masque chemise pour respirer sous l'eau