La Rédac' Masculin
Il y a 7 ans

Top 10 des plus gros flops de Google

Google : toujours au top, mais aussi producteur de flops !

À l’aube de son quinzième anniversaire, le célèbre moteur de recherche Google est aujourd’hui devenu un véritable empire de la Toile. Parfois pour le meilleur, mais souvent pour le pire…

Bon, OK, Google reste avant tout un succès indéniable à faire pâlir toutes les autres entreprises du Net. Les chiffres sont éloquents. Le moteur de recherche a été traduit en plus de 150 langues et a franchi, en 2011, le palier du milliard de visiteurs uniques chaque mois.

Mais au milieu de cette réussite indiscutable, on peut néanmoins souligner dix ratés, dont la firme américaine aurait pu — ou voulu — se passer… La version anglophone du site Slate en a même profité pour « ouvrir » le cimetière virtuel de Google.

Les 10 plus gros échecs de Google

1. Google News Badges (2011-2012)
Mise en place de badges avec des grades en fonction du type d’articles d’actualité lus par les utilisateurs. Avec un intérêt très limité pour ces derniers.

2. Google AdSenses for Feeds (2008-2012)
Ce service permettait aux gens de monnayer leurs sites Internet grâce à la publicité. Beaucoup d’argent (peut-être trop) était alors reversé aux utilisateurs.

3. Google Fast Flip (2009-2011)
Outil de feuilletage de la presse en ligne qui donnait la possibilité de suivre ses amis ou des sujets particuliers et de créer ses propres magasines personnalisés.

4. Google Pack (2006-2011)
Suite de logiciels de la marque qui regroupait différents outils facilitant la navigation Internet des débutants en informatique.

5. Google Video for Business (2008-2011)
Site dédié au partage de vidéos, privé, sécurisé et destiné uniquement aux professionnels.

6. iGoogle Social Features (2005-2012)
Une des nombreuses tentatives de réseau social qui ont échoué.

7. Google Sidewiki (2001-2011)
Les utilisateurs pouvaient ajouter des commentaires de sites Web dans une barre des tâches.

8. Google Postini Services (2007-2013)
Service de gestion de messagerie avec la possibilité de filtrer ses mails avant qu’ils arrivent sur le serveur.

9. Google Related (2011-2012)
Cette barre d’outils servant à condenser le Web pouvait inclure différentes informations supplémentaires sur les sites Internet visités.

10. Google Flu Vaccine Finder (2009-2012)
Cette application partait pourtant d’un bon sentiment. Mise en place en partenariat avec les autorités américaines de la santé, elle aidait les utilisateurs à trouver un centre de vaccin.

En attendant les lunettes Google ?

Toutes ces applications ont finalement été enterrées. Mais la stratégie du géant de l’Internet américain repose avant tout sur l’innovation. Les ratés sont souvent recyclés, donnant de nouveaux programmes.
Pour rester au top, Google a donc besoin de ses flops !

Il ne reste donc plus qu’à attendre pour voir si les lunettes Google rejoindront ce cimetière virtuel – où leur tombe est déjà prête – ou si elles iront au paradis des inventions les plus rentables…

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error