Comment Facebook sait avant vous que vous allez tomber amoureux

Amoureux ? Ce que Facebook sait de vous sans que vous le sachiez !

--- Le ---

Certains déplorent que Facebook soit trop intrusif... Voilà de quoi leur donner du grain à moudre : Facebook sait si vous allez être amoureux ou non !

Comment Facebook sait avant vous que vous allez tomber amoureux
© iStock ©
La Rédac' Masculin
La Rédac' Masculin
Experts en optimisation masculine

Dans un article publié il y a quelques semaines et intitulé "The Formation of Love" (la formation de l'amour), Facebook décrypte les comportements de ses abonnés amoureux !

L'analyse est basée sur les changements déclarés des profils

L'étude a porté sur les profils indiquant une date anniversaire de leur changement de statut, plus précisément ceux passant de "célibataire" à "en couple", sur la période allant du 11 avril 2010 au 21 octobre 2013. Il fallait donc une opération manuelle de l'internaute sur son profil pour qu'il intègre volontairement l'étude en question. Les analystes de Facebook se sont penchés sur les cent jours qui ont précédé le changement et sur les cent jours qui l'ont suivi. L'analyse a porté à la fois sur les modifications de comportements et sur les modifications des contenus postés sur les murs.

Une analyse quantitative d'abord

L'amour sur Facebook - Une analyse quantitative d'abord

L'analyse quantitative a porté sur le nombre de posts (commentaires postés) sur les murs des internautes étudiés. L'article indique qu'une tendance sensible se dégage très nettement. Les célibataires, avant de changer de statut, font preuve, pendant quatre-vingts jours, d'un accroissement sensible et régulier du nombre de leurs publications quotidiennes (moyenne de +2,5% sur la période). Leur production de posts chute ensuite de manière brutale sur les trente à quarante jours qui encadrent la date du changement de ce statut (-6,5%), pour continuer de décroître régulièrement ensuite durant les quatre-vingts jours qui suivent.

Une analyse qualitative aussi

L'amour sur Facebook - Une analyse qualitative aussi

Dans le même temps, l'analyse qualitative a porté sur le contenu des posts, classé comme positif, négatif ou neutre. Et là encore, une tendance sensible se dégage très nettement. Avant une période de quinze à vingt jours précédant le changement de statut, le niveau d'émotion est constant.

Sur les quinze à vingt jours qui le précèdent et jusqu'aux cinq jours qui le suivent, ce niveau augmente de manière sensible et très rapide (+40%), pour décroître légèrement et se stabiliser à nouveau durant les cent jours suivants, à un niveau supérieur à celui du départ (+30%).

Facebook en déduit qu'il est donc possible de prédire, quelque vingt jours à l'avance, que quelqu'un va changer de statut parce qu'il est amoureux !

Thèmes connexes : facebook
A VOIR AUSSI EN VIDEO
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS