La Rédac' Masculin
Il y a 1 semaine

Lame cassée : réparer sa tondeuse tout seul

Tondre le gazon est une corvée qui incombe à bon nombre d’entre nous et dont nous nous acquittons avec plus ou moins de volonté selon que nous soyons d’humeur, fana de jardinage… ou obligé.

Mais comme tout ne se passe pas toujours forcément comme prévu, il peut arriver que l’on soit confronté à un problème de taille : une lame de tondeuse cassée. Puisqu’il est impossible de tondre sa pelouse sans celle-ci, il faudra donc la réparer. Si vous êtes un peu bricoleur, vous n’aurez peut-être pas besoin de faire appel à un réparateur pour cela.

Nous vous expliquons ci-après comment réparer vous-même une lame de tondeuse cassée.

Les dangers qui guettent les lames de tondeuse

Les lames des tondeuses sont conçues pour couper les brins d’herbe de manière précise, raison pour laquelle elles sont particulièrement affûtées.

Le fait qu’elles soient bien aiguisées ne signifie pas pour autant que ces lames soient à l’épreuve de n’importe quel obstacle. En effet, il peut arriver qu’elles s’émoussent voir même qu’elles se cassent lorsqu’elles ne sont pas utilisées selon les recommandations.

Votre lame de tondeuse ne doit de ce fait pas être passée sur un terrain accidenté jonché de terre, de petits cailloux ou en pente. Vous devez également faire attention à ce que la pelouse ne soit pas recouverte de débris ni de jouets de votre chien par exemple, lorsque vous la tondez. Si un objet dur venait par inadvertance à passer dans la lame de la tondeuse, vous risqueriez de les abîmer tous les 2 !

La bonne nouvelle est que vous pourrez toujours acheter une lame de tondeuse auprès d’une boutique de pièces détachées pour tondeuse en ligne. Sur ce type de site, vous trouverez donc toutes les pièces de rechange nécessaires, à changer vous-même en cas de panne : des câbles de frein moteur et traction, des câbles de vitesses, des clavettes supports de lame, des rondelles de lame tondeuse, des ventilateurs supports de lame, des batteries et chargeurs, des condensateurs, des bacs de ramassage, etc.

Comment réparer une lame de tondeuse cassée ?

Une lame de tondeuse cassée ne peut plus être réparée, ce qui signifie alors que vous devez la remplacer. Vous pouvez constater facilement ce problème si la tondeuse tremble ou vibre anormalement lorsque vous en servez. Dans les cas les plus graves, celle-ci ne coupera plus du tout l’herbe.

Voici les étapes que vous devez respecter pour réparer vous-même votre équipement et remplacer la lame abîmée.

Étape 1 : Videz les réservoirs

Avant de pouvoir démonter la tondeuse, vous devez d’abord vous assurer qu’elle ne contient plus aucun liquide inflammable et notamment de l’huile et de l’essence. Vous devez donc vérifier que les réservoirs sont bien vides et les vider vous-même si besoin. Attention, cette opération doit être effectuée sur une tondeuse froide pour éviter de vous brûler.

Commencez par ouvrir le couvercle du réservoir à carburant, puis retournez entièrement la tondeuse au-dessus d’un récipient propre comme un bidon par exemple. Vous pouvez aussi siphonner le liquide avec une pompe et un tuyau en veillant à bien vider le réservoir jusqu’à la dernière goutte.

Répétez ensuite l’opération avec le réservoir d’huile.

L’huile et le carburant ainsi récupérés peuvent être conservés pour une utilisation future donc, entreposez-les.

Étape 2 : Démontez la lame

Une lame de tondeuse, même cassée, peut rester très tranchante donc prenez vos précautions avant de manipuler celle-ci. En l’occurrence, pensez à enfiler des gants de protection tout au long de l’opération.

Commencez par ôter la clé puis débranchez le câble de bougie pour éviter que la tondeuse ne démarre par inadvertance pendant le retrait de la lame. Retournez ensuite l’appareil et couchez-le sur le guidon ou sur le côté de manière à accéder plus facilement à la lame.

Munissez-vous d’un bâton et enlevez les dépôts d’herbe qui se trouvent sur la lame et avec un scotch ou un feutre, marquez la lame pour repérer le sens dans lequel remonter la nouvelle.

Avec un bout de bois, coincez la lame avec le capot, puis retirez ses boutons de maintien en vous servant d’une clé à molette ou une clé Allen. Vous pouvez utiliser un dégrippant si elles bloquent.

Enfin, retirez la lame de son logement. Repérez également le positionnement des joints et des rondelles pour pouvoir remonter la nouvelle lame par la suite.

Étape 3 : Réparez la lame

Une fois la lame déposée, munissez vous idéalement d’un touret à meuler pour l’aiguiser. Alternativement, vous pouvez utiliser une meuleuse en fixant la lame sur un étau. Dans les 2 cas, nous vous conseillons vivement l’utilisation de gants et lunettes de protection…

Idéalement, vérifiez son équilibrage à l’aide d’un équilibreur de lame. Il s’agit d’un petit objet métallique en forme de pyramide au bout duquel vous positionnez le trou central de la lame afin d’en juger l’équilibre. Lorsqu’un côté semble plus lourd que l’autre, enlevez un peu de matière avec la meuleuse.   

Alternativement, si la lame est cassée ou trop abimée, votre meilleure option sera alors d’investir dans une nouvelle lame comme expliqué plus haut.

Étape 4 : Remettez la lame en place

Positionnez la lame dans son emplacement et fixez les boulons de maintien, les joints et les rondelles à l’aide d’une clé à molette ou d’une clé Allen. Serrez sans forcer à outrance pour ne pas endommager la pièce.

Faites tourner ensuite la lame à la main pour vous assurer qu’elle est fixée correctement et qu’elle tourne avec fluidité dans l’axe. Remettez le câble de bougie en place et remettez du carburant et de l’huile dans les réservoirs.

Il ne vous reste plus qu’à vérifier le bon fonctionnement de la lame en faisant un petit essai.

Étape 5 : Entretenez la tondeuse

Une tondeuse utilisée conformément aux précautions d’usage et une lame bien entretenue vous éviteront de changer cette pièce trop souvent. Vous devez donc prendre l’habitude de toujours nettoyer les résidus d’herbes collés aux carters et à la lame après chaque utilisation. Utilisez une brosse à main à poils durs pour un nettoyage efficace.

L’entretien régulier de la lame en optimisera sa durée de vie et en moyenne, vous n’aurez à en changer que tous les ans.


 

Tags: jardin