L’échangisme

Une pratique sexuelle à la mode ?

Depuis une dizaine d’années, on ne parle que de ça. Sujet galvaudé dans les émissions intimistes à sensations, l’échangisme était déjà pratique courante au temps des libertins. Pourquoi un tel engouement pour une pratique sexuelle ?

L’échangisme est une pratique sexuelle de groupe basée sur la réciprocité, en vue de rapports complets (avec pénétration). Qui dit échangisme dit « quelque chose à échanger », en l’occurrence sa ou son partenaire. L’échangisme se passe donc généralement de couple à couple (de deux à plusieurs couples).
On notera qu’on ne parle plus de « wife swapping » (échange d’épouses), appellation jugée trop sexiste : hommes et femmes sont généralement deux à l’initiative de la demande. En outre, l’échangisme ne peut s’effectuer sans le consentement des deux partenaires.

Et pourquoi pas ? Plusieurs raisons peuvent motiver l’échangisme, véritable ciment pour certains couples, pour qui cette pratique diminue les risques d’infidélité. Pour d’autres, il s’agit de pouvoir satisfaire des tendances bisexuelles (notamment pour la femme) ou encore de «  candaulisme » (forme de voyeurisme, excitation de voir sa/son partenaire avoir des rapports sexuels avec une autre personne). Absolument rien de malsain en tout cas, dans la mesure où les deux partenaires sont consentants.
Un petit conseil si vous avez envie de passer le cap avec votre amie, assurez-vous qu’elle ne vous accompagne pas uniquement pour vous faire plaisir. Tout désir de mettre en pratique un fantasme doit écarter toute ambivalence et tout auto-jugement négatif.

Longtemps réservé aux clubs très privés, de ceux où il faut montrer patte blanche pour entrer, l’échangisme n’est plus l’apanage d’une certaine bourgeoisie (comme décrite dans le film de Stanley Kubrick « Eyes Wide Shut » par exemple). Cette pratique a connu un essor fulgurant avec l’arrivée du Net et des sites de rencontre spécialisés et s’est démocratisée, touchant toutes les classes sociales.

Les hauts-lieux de l’échangisme
Avant, les couples devaient attendre l’été pour vivre leurs fantasmes dans quelques hauts-lieux de l’échangisme (comme le Cap d’Agde, célèbre pour ses plages retirées derrière les dunes passée une certaine heure), être invités à des soirées tellement privées qu’il fallait être vraiment bien introduits dans le milieu pour en avoir connaissance ou répondre à des petites annonces dans des journaux spécialisés.

Maintenant, il suffit de se connecter à certains sites pour trouver un couple partageant les mêmes aspirations. Des sites assez sérieux « certifient » les couples qui viennent passer des petites annonces, car bon nombre de solitaires veulent seulement se rincer l’œil et profiter de la situation.
Plus de 300 clubs en France
Certains clubs (350 en France) et saunas sont spécialisés dans l’échangisme. Généralement, les femmes peuvent venir seules ou accompagnées à des tarifs préférentiels. En revanche, dans la plupart des clubs, les prix pour les hommes seuls sont assez prohibitifs ! Certaines soirées sont même exclusivement réservées aux couples, à vérifier avant d’entrer donc.

Partager