Naturisme : demain, on enlève le haut… et le bas ?

Le naturisme est en plein renouveau

La pratique du naturisme, longtemps associée à la sexualité et au libertinage, semble désormais faire corps avec la tendance bien-être, l'engouement pour le bio et le développement durable. 14% des non adeptes seraient tentés par une première expérience. Les années se suivent mais ne se ressemblent donc pas, puisqu'une étude révélait en 2015 que le naturisme n'avait vraiment pas la cote en France…

Plus de 2 millions de naturistes en France !

Aujourd'hui, le naturisme est en plein renouveau chez nous, où les adhésions spontanées à la Fédération française de naturisme (FFN) ont bondi de près de 40% entre 2014 et 2015.

Il y aurait actuellement plus de 2 millions d'adeptes en France, auxquels s'ajoutent 2 millions d'étrangers qui viennent séjourner en France, première destination naturiste dans le monde.

Qui pratique le naturisme ?

Les trentenaires seraient les plus séduits, avec le choix de séjours courts, et parfois à la journée pour se ressourcer en pleine nature, selon certains gérants de camping naturistes.

Longtemps considéré comme un acte militant ou une provocation sexuelle, l'idéologie semble aujourd'hui reléguée au vestiaire. 14% des non adeptes seraient d'ailleurs prêts à se dévêtir pour la première fois lors de vacances naturistes, selon un sondage Protourisme pour France 4 Naturisme, groupement de villages campings naturistes.

26% des Français seraient des pratiquants occasionnels de nudisme ou naturisme (13,4 millions de français) : 60% d'hommes et 70% de femmes de moins de 50 ans.

Pourquoi être naturiste ?

Parmi les motivations évoquées par les naturistes, l'envie de faire peau neuve en toute liberté arrive en tête. Deuxièmement, la notion de tolérance et l'acceptation de l'autre sans condition et sans barrières sociales est importante. Enfin, le naturisme est source d'un état de bien-être, en osmose avec la nature. Les sondés évoquent les sensations de plaisir et d'apaisement de se baigner et de se promener nu dans la nature.

Cette nouvelle tendance est en lien avec l'ascension du bien-être plébiscité sous toutes ses formes : un besoin de prendre soin de soi, de son corps et de son environnement. Les naturistes mangent souvent bio et sont sensibles au développement durable et à tout ce qui touche à la préservation de la planète. Des valeurs qui ont le vent en poupe auprès de la population en général.

Sinon, si le fait de bronzer tout nu sur la plage ne vous branche pas plus que ça, les salons de massage naturistes ont eux aussi de plus en plus la cote. Alors, à qui le tour ?

L'étude a été  réalisée en France par le cabinet Protourisme en juillet et août 2015 auprès de 835 personnes.

Partager