Voici les méthodes pour faire jouir madame en 15 minutes

Il serait à la portée de tout le monde de mener une femme à jouir en 15 minutes montre en main, au sens littéral du terme.

Mais quand on y regarde de plus près, cela n’est pas si sûr…

Une équipe de chercheurs de l’université de Waterloo, au Canada, est entrée dans l’histoire en analysant et en décrivant les mouvements de la colonne vertébrale et du dos pendant les rapports sexuels...Lire la suite

Talent scientifique ou technique universelle ?

La question a été posée par Timothy Ferriss, dans son ouvrage The 4-Hour Body.

Timothy Ferris résume sa méthode en une formule lapidaire : « Sure-Fire-No-Fail-No-Mystery 15-minute orgasm » (« feu-assuré-aucun-échec-aucun-mystère, l’orgasme en 15 minutes » si l’on tente une traduction française littérale). 

La formule, dont il affirme qu’elle a été scientifiquement prouvée pour aider les femmes à atteindre rapidement l’orgasme, fait appel à une combinaison de techniques physiques et mentales.

Entre amusement et perplexité

Bien entendu, une telle révélation entraîna un beau petit florilège de réactions sur la Toile, entre amusement et perplexité, particulièrement chez la gent féminine.

Amusement face au mal que s’est donné l’auteur à expérimenter des dizaines de techniques à des moments différents, face au temps passé à interviewer de nombreuses femmes afin de rechercher l’existence du « dénominateur commun » en matière de plaisir sexuel, si tant est qu’il en existe un.

Perplexité face à la réduction (une fois n’est pas coutume) de la femme à un engin mécanique compliqué dont il suffirait de connaître les clefs pour devenir un dieu absolu du sexe. Principalement parce qu’aujourd’hui, à peu près tous ceux qui se sont déjà retrouvés au lit avec une femme savent que chacune d’entre elles est différente, aime des choses différentes, ressent les choses différemment. Elles ne sont pas toutes à même de jouir en 15 minutes !

Du « bon coup » au « coup de mou »

Il est certes rare que quelqu’un avec beaucoup d’expérience et universellement reconnu comme un « bon coup » se retrouve misérablement inutile et incapable avec une femme en particulier.

Mais cela arrive, sans pour autant que ce ne soit qu’une question de technique, mais plus certainement un problème d’attitude ou de connivence entre les deux personnes.

Il est important de se rappeler qu’une bonne sexualité ne se limite pas au plaisir physique et que l’engagement mental, l’affection, la compréhension et une connexion harmonieuse sont des éléments essentiels d’une bonne alchimie sexuelle.

Lorsque ces sentiments font défaut, il peut être difficile d’établir une véritable connexion avec quelqu’un et les résultats peuvent aller d’une sexualité terne à un échec total.

Pour vraiment résoudre le problème, il est essentiel d’avoir un dialogue honnête avec vous-même et votre partenaire. Discuter ouvertement de ce qui vous permet de vous sentir à l’aise et épanoui dans la chambre à coucher est un excellent moyen de commencer à explorer comment créer une meilleure expérience sexuelle pour vous deux.

Jouir en 15 minutes, ok… et les sentiments dans tout ça ?

Maintenant que des études montrent que l’orgasme féminin dépend principalement plus de facteurs psychologiques que physiques, il semble incroyable qu’une personne puisse découvrir une technique mécanique sans faille qui permette à une demoiselle d’atteindre le nirvana à coup sûr.

Sans que cela mette en doute l’efficacité de la technique ultime de M. Ferriss, il est néanmoins reconnu que pour amener une femme à l’orgasme, bien la connaître, l’écouter et interpréter les signes qu’elle donne reste la meilleure technique.

Et si sentiments il y a, la faire jouir en 15 minutes ne devrait généralement pas représenter un très grand challenge.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Gardez toujours à l’esprit que la femme se débrouille, aussi… très bien toute seule !