Avis Happn 2022 : que vaut l’alternative française à Tinder ?

Happn est un site de rencontres qui adopte une approche plus « française » des rencontres en ligne. Plutôt que de faire défiler des photos, les utilisateurs voient apparaître les profils des personnes de leur région et peuvent choisir de les « aimer » ou non. Si les deux personnes se plaisent, elles sont connectées et peuvent commencer à chatter.

Happn a cherché à prendre le contrepied des autres applications de rencontre, en proposant de « retrouver » les personnes croisées dans la rue.

C’est aussi l’une des rares initiatives françaises qui a réussi à percer au delà de nos frontières et perdurer dans le temps. Mais est-il toujours pertinent à l’ère de Tinder, Bumble ou Fruitz ? Jetons-y un coup d’œil.

Quand a été créé Happn ?

Il a été fondé début 2014 par deux Parisiens et sa popularité n’a cessé de croître depuis. En 2016, happn comptait 10 millions d’utilisateurs et en janvier 2019, il en comptait 30 millions. Aujourd’hui, il est présent dans 40 pays et compte plus de 120 millions d’utilisateurs dans le monde, en faisant toujours un acteur important de la rencontre en ligne, 8 ans après son lancement.

Comment fonctionne Happn aujourd’hui ?

Alors, qu’est-ce qui distingue Happn des autres applications de rencontre ? Pour commencer, c’est l’une des rares à ne pas être axée sur le swipe « sans fin » de profils. Happn utilise la localisation GPS de votre téléphone pour savoir quels utilisateurs vous croisez dans la vie réelle.

Lorsque vous ouvrez l’application, tous les profils des personnes récemment croisées s’affichent. Si vous voyez une personne qui vous plaît, appuyez sur l’icône en forme de cœur et si l’autre personne vous aime en retour, les échanges peuvent commencer.

Parmi les fonctionnalités les plus récentes de happn, on peut aussi citer la feature « voix » : celle-ci permet aux utilisateurs de découvrir autrement leurs potentiels crushs, en écoutant leur voix… On le sait bien, au-delà du physique, la voix peut être un vrai atout séduction (ou pas !).

Happn dispose également d’une fonctionnalité Short List. Tous les jours, le site propose à ses utilisateurs 3 profils qui correspondent à leurs attentes. Bien pratique pour spotter les personnes qui pourraient vous plaire.

Happn est-il toujours d’actualité en 2022 ?

La principale caractéristique de Happn est qu’elle se concentre sur les interactions dans la vie réelle. L’application ne montre que les profils des personnes que vous croisez (jusqu’à 250 mètres) c’est un changement rafraîchissant par rapport à d’autres applications de rencontre où vous pouvez passer à travers un flot sans fin d’inconnus.

Happn a les défauts de ses qualités, et son fonctionnement le rend bien plus adapté aux grosses zones urbaines et aux grandes villes, pour maximiser vos chances de croiser plus de partenaires potentielles. Dans un monde où nous sommes de plus en plus connectés mais aussi de plus en plus seuls, Happn reste une option de rencontre pertinente en 2022.

Est-ce que Happn est populaire ?

Happn est l’une des applications de rencontre les plus populaires en France, avec plus de 10 millions d’utilisateurs. À Paris, c’est près d’un million de personnes qui ont téléchargé l’appli, ce qui est impressionnant si l’on considère les énormes possibilités de « matcher ».

Happn est populaire auprès d’un public plus jeune, 41 % de ses utilisateurs étant âgés de 18 à 24 ans et 27 % de 25 à 34 ans.

Combien coûte l’abonnement Happn en France pour un homme ?

L’application peut-être utilisée gratuitement, mais propose également un abonnement qui permet d’accéder à de nouvelles fonctionnalités. Côté prix, plusieurs offres sont proposées, mais il faudra payer autour de 22€ par mois. Un tarif très proche de l’abonnement Tinder Plus.

Témoignages utilisateurs Happn

Nous avons demandé à quelques hommes utilisateurs actuels de l’appli de rencontre Happn ce qu’ils pensaient du réseau et des opportunités de rencontres qui leur étaient offertes.

Mathieu L. – 42 ans – Île de France

J’utilise Happn tous les jours, c’est devenu une habitude. Je suis célibataire depuis 2 ans et je ne vais pas mentir, je n’ai pas beaucoup de chance dans la vraie vie quand il s’agit de rencontrer des femmes. Sur Happn, c’est différent, il y a beaucoup de profils qui correspondent à mes critères de recherche, ce qui est agréable.

Clément B. – 33 ans – Toulouse

J’utilise Happn depuis environ un an et demi et j’ai eu de bonnes expériences. J’ai rencontré mon ex sur l’application et nous sommes restés ensemble pendant 7 mois.

Depuis, je n’ai pas eu beaucoup de chance, mais ce n’est pas forcément la faute de l’application. Je pense que Happn est une super application de rencontre, il faut juste du temps et de la patience pour trouver la bonne personne.

Thomas D. – 28 ans – Lyon

J’utilise Happn de temps en temps, quand je m’ennuie ou quand je veux rencontrer de nouvelles personnes. C’est un moyen facile de rencontrer des filles, mais c’est aussi très amusant. L’inconvénient, c’est que l’application peut parfois présenter des défaillances, et j’ai eu quelques rencontres qui ont soudainement disparu sans aucune explication.

Anh T. – 24 ans – Bordeaux

J’utilise Happn pour rencontrer des filles lorsque je suis en déplacement. C’est pratique et ça me fait gagner beaucoup de temps. J’ai eu de bonnes expériences, mais aussi de mauvaises. Dans l’ensemble, je pense que c’est une excellente application de rencontre.

Notre avis sur Happn en 2022

Happn est une application de rencontre populaire en France auprès d’un public jeune. L’application a ses défauts, mais elle reste une option de rencontre pertinente en 2022, surtout dans les grandes zones urbaines.

De par son fonctionnement atypique, Happn est aussi adapté aux rencontres d’un soir qu’aux grandes histoires d’amour, et c’est l’usage que vous en ferez qui sera déterminant pour votre succès.

Vincent

Sur Masculin, je vous parle de rhum, et parfois d'autres spiritueux que l'on déguste ensemble. Je vous parle aussi de voitures avec des essais réguliers !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.