La Rédac' Masculin
Il y a 8 ans

Plus vous ferez la vaisselle, moins vous ferez l’amour

Les tâches ménagères, c’est vraiment mauvais pour la vie de couple !

Des statistiques bien curieuses

Après avoir interrogé par questionnaire 7002 personnes, des sociologues américains ont pu démontrer la chose suivante : l’homme en couple qui pratique des tâches ménagères fait moins l’amour que celui qui ne s’investit pas dans ces tâches en leur préférant des occupations plus masculines telles que le bricolage, le jardin ou s’occuper de sa voiture.

Chacun à sa place

Mais que cache tout cela ? La réponse se trouve dans la psychologie de l’être humain. D’après des sociologues de l’Université de Washington, Julie Brines et Katrina Leupp, derrière le phénomène de la création du désir se trouve un scénario sexuel bien défini. Si l’on reprend la nature originelle des humains, chaque individu, selon son appartenance sexuelle, doit se comporter de telle ou telle manière. Tant que ce scénario fonctionne, que chacun reste à sa place et se conduit conformément à son genre, il y a une création normale de désir sexuel.
À l’inverse, quand les rôles commencent à trop se mélanger, ce même désir s’en retrouve perturbé et diminue, d’où une baisse du nombre de rapports sexuels.

Malgré cela, n’oubliez pas une chose : votre partenaire féminine vous désire encore plus quand elle a une bonne image de vous. Donc, si vous ne l’aidez pas dans les tâches quotidiennes, des conflits vont éclater. Comme votre bien-aimée sera fâchée, elle vous désirera moins, ce qui entraînera une baisse de cadence de vos ébats sexuels. CQFD. N’abandonnez donc pas tout de suite les tâches ménagères !