Peut-on séduire une femme avec des SMS ?

L’amour, c’est simple comme un coup de fil ?

Ah, les SMS… la plaie du XXIème siècle. À eux seuls, ils ont réinventé la communication moderne. Si le téléphone portable permettait déjà de passer des appels pour dire « t’es où ? » ou « je prends une baguette sur le chemin du retour ? », les textos font encore plus fort.

En quelques secondes nous pouvons maintenant détourner notre attention de ce que nous sommes en train de faire, pour envoyer tout un tas de messages et ainsi garder un contact constant avec nos interlocuteurs.
Une bonne chose en matière de séduction, vous dites-vous : vos interlocutrices sont maintenant dans votre poche et à portée de SMS ! Eh bien vous avez tout faux. Le texto est dangereux, malsain, néfaste. À lui tout seul il peut détruire votre image d’homme charismatique et séduisant. Comprendre cela est essentiel : cela vous permettra de limiter les erreurs et d’éviter d’éloigner toujours un peu plus de vous les femmes que vous voulez séduire.

Pourquoi (ne pas) privilégier le SMS ?

Facilité, rapidité, accessibilité, coût… le texto semble regrouper nombre de qualités qui en font d’ailleurs l’un des moyens de communication les plus utilisés quotidiennement. Seulement voilà, c’est sans compter sur les implications du SMS.

Premièrement, ce dernier déshumanise l’échange. Impossible donc de faire passer de réelles émotions et d’instaurer un rapprochement ou une quelconque tension sexuelle. Un SMS ne requiert aucun courage ou charisme. La démonstration de vos capacités relationnelles est alors plus que limitée. Et c’est sans parler de la puérilité du système en lui-même : on finit par s’envoyer des petits messages alors qu’on n’a strictement rien à se dire…

Et que ferez-vous quand vous aurez échangé 142 SMS avec une de vos interlocutrices et que soudainement, elle ne vous répondra plus ? Allez-vous lui en renvoyer un 143ème puis 144ème dans l’espoir d’avoir une réponse ? Soyons sérieux. Les textos doivent être utilisés avec parcimonie, envoyés au compte-goutte. Le but ? Démontrer que votre vie est bien remplie et que vous n’avez que très peu de temps pour ces enfantillages.

Si vous avez quelque chose à dire, préférez l’appel téléphonique. Au moins, vous pourrez vous appuyer sur votre voix, analyser directement le ressenti de la jeune femme en question et faire preuve de répartie et d’humour bien plus efficacement.

La première, et la plus importante des choses à retenir, c’est donc  que les SMS ne sont pas la meilleure technique de séduction. Ce ne sont que des aides, tout au plus.


 

Après avoir pris conscience de la faible portée d’un SMS, il paraît pertinent de s’attacher aux règles concernant sa création. Si je vous recommande de l’utiliser rarement, le texto doit malgré tout être soigné, travaillé, pour être un tant soit peu efficace.

La forme de vos SMS

Qui dit texto, dit forcément message court… Cela peut paraître évident, mais j’ai pu entrevoir des SMS qui ressemblaient plus à des versions éludées d’encyclopédies qu’à de réels « messages ». C’est donc votre première priorité : limitez-vous dans le contenu !

Ensuite vient le soin apporté à votre rédaction. Les fautes d’orthographe, de grammaire et de syntaxe détruisent votre image de personne cultivée, sérieuse, proactive. Vous voulez séduire ou prouver que vous avez redoublé quatre fois votre CE1 ? Bon, alors faites attention à ce que vous écrivez.

D’ailleurs, ce n’est pas parce que les textos que vous recevez sont bourrés de fautes que vous devez vous laisser aller. Votre rigueur sera alors un plus, vous permettant de bénéficier d’un positionnement (relatif évidemment) dominant dans l’échange.

Le fond de vos SMS

Dans le cœur même de votre message, certains artifices sont absolument à éviter. C’est notamment le cas des excès de langage si chers aux adolescents : les abréviations. « TKT », « LOL », « PTDR » et autres sigles absurdes sont à bannir, à s’interdire. C’est la preuve d’une certaine carence intellectuelle, d’une acceptation de la culture de masse et d’un manque de vocabulaire… Draguer par SMS n’est pas chose aisée, acceptez la difficulté.

Ponctuation et vocabulaire devront eux aussi être choisis avec soin, afin d’éviter toute incompréhension. Ce qui est souvent le cas quand on communique en refusant l’interaction directe.

Le timing d’envoi de vos SMS

La rapidité avec laquelle vous répondez aux messages qu’on vous envoie ouvre des pistes quant à l’interprétation de votre personnalité. Plus vous êtes réactif, et plus vous êtes disponible, peu actif, et donc peu intéressant, limite désespéré.

Nous sommes donc bien éloignés de l’image de l’homme séduisant qui propose challenges intellectuels et psychologiques et qui jongle avec les aléas de sa vie afin d’aménager son emploi du temps pour y faire une place à son interlocutrice.

Laisser écouler du temps avant une réponse, c’est aussi laisser douter votre interlocutrice : « Est-il sincèrement intéressé ? », « A-t-il quelqu’un d’autre ? » Voilà de quoi renforcer son intérêt à votre égard !


 

Vos SMS ne doivent pas servir de réponse à ceux d’une interlocutrice ou être envoyés sans justifications particulières. Pour qu’un texto soit efficace, ce dernier doit s’appuyer sur un fait matériel, comme une comparaison physique ou un élément qui vous aurait fait penser à la destinataire de votre message.

« Tu me suis vraiment ou ce sont des signes du destin ? Je viens de croiser une femme qui portait le même parfum que toi… Envoûtant ! Bon, ceci partagé, je retourne à mon boulot ! »

« Je viens de voir la fameuse pub avec le petit poisson rouge… La maman te ressemble carrément ! T’as une vie secrète d’actrice ? Il va me falloir un autographe ! »

Le but est ici d’exprimer clairement que vous pensez à la femme avec qui vous flirtez, mais sans jamais lui donner l’opportunité de trop en savoir. Le mystère est une notion vitale. Ici, impossible de savoir dans quelles conditions vous avez croisé la fameuse autre demoiselle, ou comment vous trouvez l’actrice dans la publicité…
Vous devez stimuler la curiosité. C’était assez notable pour envoyer un message, mais malgré cela, vous n’en dites pas trop… Vous comprenez la logique ? Bien plus efficace qu’un : « Je pense à toi jour et nuit, tu es tellement belle ! ».

Enfin, n’oubliez pas que si les SMS vous aident à flirter, leur but reste de réunir les conditions nécessaires à la matérialisation d’un appel téléphonique, bien plus intéressant pour développer une tension sexuelle.

Si on pense conventionnellement que le SMS est un outil de séduction permettant de se lâcher, d’aborder ses fantasmes et de maintenir un lien fort avec les femmes qu’on veut séduire, il n'en est rien. En fait, c’est tout le contraire. La multiplication de ces petits messages pousse à s’enfermer dans une relation virtuelle, jouissive, qui n’a aucune raison d’évoluer sur le terrain physique… C’est donc à vous de voir ce que vous voulez !

Cet article est extrait du Guide du Phone-Game et de la Drague par SMS.
Vous y retrouverez les meilleures techniques pour systématiquement obtenir le numéro de téléphone des femmes … et les transformer en relations sérieuses ou en coups d'un soir.

Découvrez le Guide complet >

Partager