Le carburant E10 arrive en France

Ce 1er avril 2009 va marquer une étape supplémentaire dans la distribution des biocarburants en France. C’est en effet aujourd’hui que l’E10 va être disponible à la pompe. Composé de 10 % d’éthanol et 90 % d’essence sans plomb 95, l’E10 vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre, responsables du réchauffement climatique.

Pour les voitures immatriculées après 2000
Pas besoin d’avoir une voiture équipée d’une motorisation particulière pour pouvoir rouler vert, la plupart des véhicules essence immatriculés après 2000 étant concernés. Mais des modèles plus anciens, notamment des Honda, Saab et Volvo, pourront également rouler à l’E10.

Un prix proche de celui du sans plomb 95
A terme, ce nouveau carburant est appelé à remplacer le sans plomb 95. L’E10 devrait d’ailleurs être proposé à un prix similaire à celui du SP95, même si Jean-Louis Schilansky, délégué général de l’Union française des industries pétrolière (UFIP), estime que le litre d’E10 pourrait coûter 1 à 3 centimes de moins.
Les détracteurs de l’E10 pointent justement cette trop faible différence de prix, certains redoutant même carrément que le biocarburant soit plus cher que le SP95. Autre ombre au tableau, une voiture roulant à l’E10 devrait avoir une consommation en carburant plus élevée (de l’ordre de 1,7 %) qu’une automobile roulant au SP95…

Objectif : 100 % des ventes d’essence en 2010
Le succès de ce nouveau biocarburant est donc loin d’être assuré, mais cette commercialisation était indispensable. Le carburant E10 doit effectivement permettre à la France de réduire ses émissions de gaz à effet de serre d’environ 1 million de tonnes par an dès 2010. Le gouvernement a lui fixé des objectifs élevés, l’E10 devant représenter 80 % des ventes d’essence en 2009 et 100 % en 2010. Mais sachant que seulement 70 % des stations-service françaises devraient être équipées d’ici la fin de l’année 2009 (selon des chiffres de l’UFIP), la route s’annonce longue.

Partager