Nokia 6760 Slide : un simple copier-coller ?

Le marché des téléphones portables est une jungle. Les différentes marques rivalisent d’ingéniosité pour s’imposer et multiplient les modèles de téléphones comme d’autres multipliaient les pains. Plus fort encore, certaines marques n’hésitent pas à lancer à quelques semaines d’intervalle des téléphones aux caractéristiques similaires. C’est notamment le cas de Nokia avec ses modèles E72 et 6760 Slide.

Un mois d’écart
Des solutions de messagerie exhaustive. Tel était le principal axe de communication de Nokia pour vanter les mérites de son E72 en juin 2009. Quelques mois plus tard – ah non, seulement un mois, en fait – Nokia lance le 6760 Slide, un téléphone optimisé pour la messagerie. Sacrée révolution !

Ne pas critiquer pour critiquer
Il ne faut toutefois pas cracher dans la soupe. Nokia n’est pas devenu leader de l’industrie de téléphonie mobile pour rien. Ses portables sont généralement de belles réussites et le 6760 Slide ne fait pas exception à la règle. Et sans apporter de réels bouleversements, il offre des caractéristiques plutôt sympathiques.

C’est vrai qu’il est pratique
Clavier Azerty coulissant – d’où le Slide dans le nom du portable – accès simplifié aux sites de réseaux sociaux dans le vent – Facebook, MySpace et Twitter – ainsi qu’aux comptes de messagerie électronique. Un simple mot de passe suffit pour se connecter et consulter ses mails n’importe où, n’importe quand !

Un coup dans l’eau ?
Enfin, pour promouvoir davantage son 6760 Slide, Nokia met en avant ses « fonctions très utiles, telles que le module A-GPS intégré, les repères 3D et les cartes en relief ». Pour rappel, le E72 bénéficiait déjà du module A-GPS… Et comme ce n’est pas l’appareil photo de 3,2 mégapixels seulement qui va permettre à ce téléphone de se démarquer de la concurrence, il y a tout de même de quoi se demander si Nokia ne tire pas un peu trop sur la corde des « téléphones portables super pratiques pour rester connectés »…

Partager
Tags: nokia