Les mystères de l’école : pourquoi les enfants ne racontent jamais leur journée ?

@Elena Medoks - iStock

« T’as passé une bonne journée ? Qu’est-ce que tu as fait de beau ? Tu t’es amusé(e) ? »… et c’est là que ce petit-être qui n’est autre que votre enfant n’a rien à vous répondre. Pourtant quand c’est l’heure du coucher, il a subitement tout un tas de théories scientifiques à vous conter…

En tant que parent, rien de plus frustrant de ne pas savoir ce qu’a fait notre enfant au cours de sa journée. Mais pourquoi les enfants restent-ils si secrets sur leur quotidien scolaire ? Dans cet article, nous allons essayer de lever une partie du voile sur cette question en explorant différentes raisons possibles derrière ce phénomène.

Le stress est un problème bien trop commun dans nos vies modernes. Pour les hommes, il peut notamment être à l'origine d'un vieillissement prématuré et de divers effets néfastes sur la santé. Dans ce...Lire la suite

La familiarité des routines scolaires

L’un des premiers aspects qui peut expliquer le silence des enfants lorsqu’on leur demande de raconter leur journée d’école est la familiarité des routines scolaires. En effet, les écoles fonctionnent souvent selon un emploi du temps précis et répétitif. Il est donc possible que pour les enfants, relater chaque jour les mêmes événements – comme avoir suivi tel cours ou participé à telle activité – ne présente pas d’intérêt ou soit ennuyeux.

Le besoin de préserver leur intimité

Il arrive également que certains enfants considèrent que leur vie scolaire relève de leur sphère privée, et qu’ils préfèrent garder ces informations pour eux-mêmes. Ce besoin d’établir des frontières entre plusieurs domaines de leur vie peut être important pour leur développement et leur sentiment d’indépendance personnelle.

La fatigue après une longue journée

Une autre explication probable de la réticence des enfants à raconter leur journée d’école est tout simplement la fatigue. Après avoir passé plusieurs heures en classe, ils peuvent être trop épuisés pour avoir l’envie ou l’énergie de relater les détails de ce qu’ils ont vécu.

L’envie de profiter du temps présent

Par ailleurs, il faut garder à l’esprit que les enfants vivent davantage dans le présent que les adultes. En revenant de l’école, leur priorité va être de jouer ou passer du temps avec leur famille. Raconter leur journée ne serait alors pas une préoccupation majeure et pourrait même être perçu comme une intrusion dans leur moment de détente après une journée chargée.

Le manque de vocabulaire ou de capacité à s’exprimer

D’autres enfants peuvent aussi éprouver des difficultés à verbaliser et à partager leurs expériences scolaires en raison d’un manque de vocabulaire adapté ou de compétences en communication. Cela peut entraîner une frustration face à l’impossibilité de s’exprimer correctement, conduisant l’enfant à préférer éviter le sujet.

Racontabilité : trouver ce qui compte vraiment

Il est également possible que les enfants ne sachent pas toujours comment trier les informations pertinentes et intéressantes de leur journée d’école pour les partager avec leurs parents. Apprendre à déterminer ce qui a de la valeur dans un récit et ce qui peut intéresser un auditeur est une compétence qui se développe avec le temps.

La peur de décevoir ou d’inquiéter les parents

Dans certains cas, les enfants peuvent craindre des réactions négatives de la part de leurs parents s’ils révèlent des difficultés scolaires ou des conflits avec leurs camarades. Ils préféreront donc garder ces informations pour eux afin d’éviter les jugements, reproches ou inquiétudes.

Favoriser un climat de confiance et d’écoute

Pour encourager nos enfants à partager davantage sur leur journée d’école, vous pouvez créer un contexte propice à l’échange en instaurant un climat de confiance et d’écoute bienveillante. On peut ainsi adapter la manière de poser des questions en évitant les interrogations générales (« Comment s’est passée ta journée ?« ) au profit de questions plus spécifiques et engageantes (“Qu’est-ce que tu as aimé aujourd’hui à l’école ?”).

  • Demander régulièrement des nouvelles : Prendre le temps quotidiennement de manifester notre intérêt pour leur vie scolaire permettra aux enfants de savoir que nous sommes disponibles pour les écouter.
  • Favoriser un retour au calme : Idéalement, proposer un moment de détente et de pause avant de discuter avec nos enfants de leur journée d’école permet une meilleure communication et facilite l’échange.
©Aaron Burden/ Unsplash

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

En gardant à l’esprit les différentes raisons qui peuvent expliquer le silence de nos enfants lorsqu’il s’agit de raconter leur journée d’école, nous pouvons ajuster notre approche et mettre en place des stratégies adaptées pour les encourager à partager davantage sur leurs expériences scolaires. Cela contribuera à renforcer la communication et la relation parent-enfant.

1 commentaire

Voir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec *