Le conseil psycho du 11 juin : comment pratiquer la pleine confiance

Bienvenue à vous, qui cherchez un moment de pause et de répit pour votre esprit en ce 11 juin. Aujourd’hui, nous vous proposons le conseil psycho suivant : pratiquez la pleine conscience. C’est une invitation à prendre un moment pour vous concentrer sur votre respiration pendant une durée définie. Mais qu’est-ce que la pleine conscience exactement ? Et comment la mettre en pratique ? Nous allons décortiquer ces aspects pour vous avec des exemples concrets.

Comprendre la pleine conscience

L’avènement de la société moderne a créé une sorte de paradoxe où l’aspect « santé mentale » a souvent été négligé au profit de la vie trépidante quotidienne. Toutefois, des spécialistes tels que le Dr Louise Carton, psychiatre-addictologue, en ont soulevé l’importance. La pleine conscience trouve ses racines dans les philosophies bouddhistes. La théorie est simple : c’est être présent ici et maintenant, se recentrer sur l’instant et ne pas être distrait par des pensées futures ou passées.

Les critères d'attraction varient d'une personne à l'autre, mais il semblerait que l'intelligence soit un facteur majeur pour beaucoup de gens. Alors, pourquoi les hommes intelligents sont-ils plus a...Lire la suite

Pleine conscience : ressentir et expérimenter

La pleine conscience n’est pas seulement une théorie ; c’est avant tout une pratique. Imaginez-vous en train de faire une marche méditative : chaque étape consiste à sentir la texture du sol sous vos pieds, à observer attentivement chacune de vos respirations, à sentir l’air entrer et sortir de vos poumons. C’est être pleinement présent dans ce moment, notant chaque sensation qui passe par vous sans jugement. Le but n’est pas d’éviter ou de changer ces impressions, mais simplement de les observer.

Respiration : la clé de voûte de la pleine conscience

La respiration joue un rôle crucial au sein de cette pratique. Prendre note de sa respiration est l’exercice le plus basique et pourtant le plus efficace que vous puissiez faire. Cinq minutes par jour peuvent suffire ! Asseyez-vous confortablement, fermez les yeux si cela vous aide et commencez tout simplement à suivre votre respiration.

Bénéfices concrets sur la santé mentale

  • Diminution du stress : Être régulièrement en contact avec soi aide à atténuer l’effet du stress quotidien.
  • Amélioration de la concentration : La répétition de l’attention portée sur l’instant présent stimule les capacités de concentration.
  • Réduction de l’hyperactivité : Pour ceux atteints de tdah adulte, cette pratique peut apaiser l’esprit hyperactif.

Du local à l’universel : les initiatives soutenant la pleine conscience

Le besoin de prendre soin de notre santé mentale s’est retrouvé au cœur des débats sociétaux dans plusieurs pays, menant à la création de structures comme le conseil national de refondation en santé mentale. Face à cette prise de conscience globale, différentes initiatives se sont développées pour encourager la pratique de la pleine conscience. Parmi elles, on peut citer le mouvement du soutien psy renforcé, axé sur l’utilisation d’approches alternatives telles que la méditation pleine conscience.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Nul besoin d’être un expert en méditation ou bouddhisme pour commencer à vous exercer à ces techniques simples. Chaque petit effort compte. Prenez 5 minutes aujourd’hui : asseyez-vous tranquillement et portez toute votre attention sur votre respiration- vous remarquerez une différence notable dans votre état d’esprit global. Peut-être allez-vous même adopter cette routine quotidienne ! Après tout, il est dans l’air du temps de prendre soin de nous-mêmes, corps et esprit inclus.

1 commentaire

Voir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec *