La Rédac' Masculin
Il y a 8 ans

Montre Artelier d’Oris : l’héritage des années 1930

La montre qui souligne les jours

La manufacture horlogère Oris

Fondée en 1904 à Hölstein, en Suisse, la société Oris s’est fait connaître en réalisant des montres à gousset de grande qualité. En 1925, le premier modèle de montre-bracelet Oris voit le jour et le succès rencontré prend une dimension internationale. Oris fabrique depuis ses débuts ses propres mouvements d’horlogerie entièrement mécaniques. Les calibres Oris sont reconnaissables entre tous à la couleur rouge de leur rotor, signe d’excellence mécanique.

L’horloger suisse marque son intérêt pour des disciplines extrêmement variées. Ainsi ont été créées des montres en hommage à des événements culturels, aéronautiques, au sport automobile et à la plongée.

Gros plan sur la montre Oris Artelier petite seconde Pointer Day

Oris présente ce nouveau modèle pourvu d’un boîtier en acier inoxydable de 44 mm. Le cadran argenté est guilloché et les aiguilles heures et minutes sont en nickel et polies, avec inserts superluminova.

Dans la plus pure tradition de la marque et des mouvements calendrier à aiguille centrale Oris nés au cours des années 1930, une aiguille sautante souligne chaque jour de la semaine, en se déplaçant dans le sens antihoraire. Le cœur de ce chronographe est un mouvement à remontage automatique.

Les cornes du boîtier sont légèrement arrondies pour s’adapter au mieux à la forme du poignet. Une fenêtre à six heures indique la date et un cadran petite seconde est visible à neuf heures. Enfin, trois types de bracelets sont disponibles pour cette montre : cuir vachette, acier ou cuir de crocodile. 

Prix : 1 600 euros sur bracelet cuir vachette, 1 750 euros sur bracelet acier ou cuir de crocodile

 

Tags: oris