La Rédac' Masculin
Il y a 7 ans

L.U.C. Engine One H Chopard : de la haute horlogerie en mode automobile

Une montre construite comme une automobile

La montre L.U.C. Engine One H de Chopard ressemble à un tableau de bord d'une voiture de compétition. Son boîtier en titane de 45mm est léger et résiste à la rayure ; il contient un calibre à remontage manuel et régulateur à tourbillon « propulsant ». Le calibre s’ouvre en faisant penser aux prises d’air des voitures de course avec leur esthétique ajourée. Les entailles gravées à travers les points côté cadran sont inspirées des culasses d’un bloc moteur ; elles font partie de la même platine du mouvement par souci de fonctionnalité. Le bracelet d’alligator surpiqué de cinq rangs fait penser aux sièges auto des années 1960 et 1970.

 

Une montre limitée à 100 exemplaires

Toute l’architecture de la montre L.U.C. Engine One H a été conçue comme celle d’une automobile, du moteur (mécanique et non à combustion interne) à la carrosserie (le boîtier), en passant par les amortisseurs (des silentblocs), l’autonomie (réserve de marche) de soixante heures, la transmission (le rouage) et le réservoir (le barillet).

Limitée à 100 exemplaires, la L.U.C. Engine One H a été pensée et conçue en interne, dans les sites du groupe Chopard de Meyrin et Fleurier. La réalisation du mouvement, le design de la montre, la fonte de l’or, l’impression et la fabrication de la boîte, les bracelets métalliques, la décoration traditionnelle faite main, le polissage et bien d’autres sont les fruits du savoir-faire Chopard.