London Collections: Men : les temps forts des défilés

Que nous ont réservé les défilés de mode homme 2014-2015 ?

Les tendances à retenir

L'événement London Collections: Men a permis de dégager les premières tendances de la saison mode automne-hiver 2014-2015. Voici donc ce que vous devriez porter dans quelques mois, à en croire ce que l'on a vu lors de la semaine londonienne dédiée à la mode masculine.

Le col roulé
Topman Design a eu abondamment recours à cet élément. La marque a présenté des pulls aux épaisses mailles, fluos, foncées ou ornées de motifs compliqués. Pringle of Scotland a limité les couleurs côtés mailles, mais a présenté des cols roulés aux couleurs contrastées sous ses blazers.

Le velours
On a vu très peu de fourrure à Londres (on en verra bien plus à Milan). L'élément luxe n'était autre que le velours. A. Sauvage et Rake ont utilisé la matière sur d'étonnantes tenues de soirée.

Le double boutonnage
Manteaux, vestes décontractées ou costumes élégants : le double boutonnage était partout. Chez Alexander McQueen, les pièces aux couleurs unies ou ornées d'imprimés dorés n'ont pas échappé à la tendance. Hardy Amies et Gieves & Hawkes ont utilisé cette coupe de façon très efficace sur leurs costumes.

Le tartan
Cet élément-clé de la saison demeure classique chez Richard James. Réinterprété de façon punk chez Casely-Hayford et McQueen, il a pris des allures kényanes chez Agi & Sam.

Les défilés du premier jour

Alan Taylor
Chez Alan Taylor, les costumes oversize s'habillent de découpes aux couleurs contrastées, inspirées par Matisse. On adore la fluidité des costumes de tweed et le look David Bowie des mannequins.

Bobby Abley
Affublés d'écarteurs dentaires, les mannequins présentent des looks sportifs façon Givenchy ou McQueen, inspirés du classique de Disney La Belle au bois dormant. L'ourson noir, marque fabrique d'Abley, est également de la partie.

Craig Green
Les manteaux et les tuniques fluides évoquent chez Craig Green l'Orient et les tenues religieuses. Sur les tissus noirs se détachent des imprimés kaléidoscopiques réalisés à la main.

Topman Design
La collection de Gordon Richardson pour Topman est émaillée de cols roulés et de manteaux. Ces derniers, loin de passer inaperçus, adoptent pourtant des coloris sombres.

Xander Zhou
Le créateur chinois mêle joyeusement streetwear, blasons, minimalisme et rayures diagonales.  

J.W. Anderson

La mode masculine prend des airs androgynes chez Anderson, ce qui fait toujours sensation à Londres. Cela ne s'est pas démenti cette saison. Les mannequins chaussés de plateformes en python arboraient des pochettes rigides, des imprimés vifs et des tops rappelant les chemisiers féminins. 

Margaret Howell

A grand renfort de laine, de coton et de denim, Howell imagine une nouvelle collection de pièces simples et très british. Tandis que les costumes gris sont portés avec des bottes aux imposantes semelles, l'uniforme de travail se confond avec la tenue de bureau.

Christopher Kane

Christopher Kane emploie un jacquard ressemblant à s'y méprendre à du cuir de serpent sur des vestes et des costumes. Des t-shirts aux imprimés moléculaires s'associent à des pantalons raccourcis laissant apparaître des mocassins à semelles épaisses.

Casely-Hayford

Derniers à présenter leur collection au deuxième jour des défilés, le père et le fils Joe et Charlie Casely-Hayford ont imaginé un cocktail punk chic aux imprimés veines de bois,  costumes en tartan et pulls fleuris.

Hackett

Un défilé en équilibre entre style citadin classique et style plus rustique pour Hackett, avec des costumes à fines rayures et des tweeds décontractés (quoique très bien coupés), des tartans aux carreaux colorés (olive, marrons, bleus). Quelques mailles légères ont apporté des couleurs à l'ensemble.

Alexander McQueen

Chez McQueen, les mannequins arboraient des coiffes aux plumes de jais et des ensembles sombres. La tendance est aux vestes à double-boutonnage, aux tartans et aux épaisses bottes lacées. Les détails dorés viennent accentuer l'aspect luxueux.

E. Tautz

En dehors de quelques expérimentations, les costumes de Patrick Grant sont principalement cintrés cette année (les pantalons raccourcis au-dessus de la cheville). Cette collection laisse toutefois la part belle aux ornements : motifs géométriques sur vestes nude et riches broderies (fleuries, animalières ou à slogans) sur les costumes.

Sibling

Le trio met le streetwear à l'honneur dans son défilé avec des tennis montantes, du denim enrichi de patchs de laine, des fourrures artificielles colorées et des imprimés animaliers violets. Les mailles au style innovant, marque de fabrique de cette griffe, étaient au rendez-vous.

Agi & Sam

La lecture résolument moderne des tenues tribales selon Agi Mdumulla et Sam Cotton a ravi le public. Vêtus de références aux textiles kényans, aux logos des compagnies pétrolières d'Afrique et au streetwear britannique, les mannequins coiffés de feutres ont défilé au son des percussions.

Burberry Prorsum

Les mannequins de Christopher Bailey ont défilé arborant des sacs à main oversize à motifs, et laissaient entrevoir des débardeurs ajourés sous des foulards aux imprimés plan de la ville. La température a baissé pour laisser la place aux manteaux en mouton retourné et autres trois-quarts en fausse fourrure, mais aussi aux pantalons en laine sur richelieus à lourdes semelles. Les imprimés floraux étaient l'un des fils conducteurs.

Oliver Spencer

Oliver Spencer est allé à l'essentiel avec cette collection, faisant la part belle aux costumes décontractés associés à des pulls à col rond et surtout des chemises sans col, au son de la musique du batteur de The Specials, John Bradberry. Côté coloris, on est resté dans les tons bruns et gris, avec quelques touches de tartan et des imprimés camouflage.

Pringle of Scotland

Chez Pringle, il ne fallait pas hésiter à arborer un beau port de tête car la tendance était aux pulls à hauts cols roulés. La maille, marque de fabrique de la griffe, s'associait à des costumes en velours, des notes de tartan et quelques pièces plus modernes comme d'élégants blousons d'aviateur.

Pendant 3 jours, Londres a vibré au rythme de la mode masculine à l’occasion de la présentation des collections automne-hiver 2014-2015.
Pendant 3 jours, Londres a vibré au rythme de la mode masculine à l’occasion de la présentation des collections automne-hiver 2014-2015.
Pendant 3 jours, Londres a vibré au rythme de la mode masculine à l’occasion de la présentation des collections automne-hiver 2014-2015.
Pendant 3 jours, Londres a vibré au rythme de la mode masculine à l’occasion de la présentation des collections automne-hiver 2014-2015.
Pendant 3 jours, Londres a vibré au rythme de la mode masculine à l’occasion de la présentation des collections automne-hiver 2014-2015.
Pendant 3 jours, Londres a vibré au rythme de la mode masculine à l’occasion de la présentation des collections automne-hiver 2014-2015.
Pendant 3 jours, Londres a vibré au rythme de la mode masculine à l’occasion de la présentation des collections automne-hiver 2014-2015.
Pendant 3 jours, Londres a vibré au rythme de la mode masculine à l’occasion de la présentation des collections automne-hiver 2014-2015.
Pendant 3 jours, Londres a vibré au rythme de la mode masculine à l’occasion de la présentation des collections automne-hiver 2014-2015.
Pendant 3 jours, Londres a vibré au rythme de la mode masculine à l’occasion de la présentation des collections automne-hiver 2014-2015.
Pendant 3 jours, Londres a vibré au rythme de la mode masculine à l’occasion de la présentation des collections automne-hiver 2014-2015.
Pendant 3 jours, Londres a vibré au rythme de la mode masculine à l’occasion de la présentation des collections automne-hiver 2014-2015.
Pendant 3 jours, Londres a vibré au rythme de la mode masculine à l’occasion de la présentation des collections automne-hiver 2014-2015.
Pendant 3 jours, Londres a vibré au rythme de la mode masculine à l’occasion de la présentation des collections automne-hiver 2014-2015.
Pendant 3 jours, Londres a vibré au rythme de la mode masculine à l’occasion de la présentation des collections automne-hiver 2014-2015.
Pendant 3 jours, Londres a vibré au rythme de la mode masculine à l’occasion de la présentation des collections automne-hiver 2014-2015.
Pendant 3 jours, Londres a vibré au rythme de la mode masculine à l’occasion de la présentation des collections automne-hiver 2014-2015.
Partager