Les hommes stressés préfèrent les rondes

Dis-moi comment tu te sens, je te dirai qui aimer...

Le

Il semblerait qu'un lien étroit existe entre l'environnement de l'homme et sa perception du corps de la femme. Ainsi, les origines des goûts et des attirances masculines envers le sexe opposé seraient, a priori, fort simples.

Les hommes stressés préfèrent les rondes
© iStockphoto ©

Un environnement fortement influençable

Selon des scientifiques britanniques, divers facteurs comme le stress, la faim ou la richesse influenceraient les penchants masculins pour tel ou tel type de corps féminin. Les hommes stressés ou évoluant dans un univers où la faim règne au quotidien avoueraient un faible pour les femmes plantureuses. À l'inverse, les populations mâles vivant dans un environnement sans réel problème de nourriture seraient attirées par les corps plutôt longilignes.

Il se dit qu'un homme passant d'un milieu pauvre à un autre plus riche, modifie ses attirances en seulement 18 mois... Ce côté versatile n'aurait alors qu'une explication, la recherche apaisante d'une femme-maman, le besoin des câlins de l'enfance et une envie irrépressible d'être rassuré.

Les hommes sont des girouettes

Dans un contexte plus large, on pourrait dire que les goûts ne sont pas liés uniquement à l'individu, à son caractère ou à sa personnalité mais qu'ils seraient plutôt induits et influencés par l'éducation, la classe sociale ou pourquoi pas... la mode ? Le mythe BB ou Marilyn a vécu, remplacé par le culte des brunes ou des flamboyantes rousses.

Indépendamment de l'âge, la classe sociale et le milieu dans lequel on vit influenceraient aussi nos goûts musicaux, la culture également semble jouer un rôle essentiel, un niveau culturel élevé conditionnant ainsi notre idéal féminin (ou masculin) vers des personnes minces. Changer de mode de vie ou de médias peut donc modifier notre idée sur la taille d'un corps idéal.

Alors les hommes seraient-il des girouettes, capables de changer leurs attirances féminines dès qu'ils sentent sur eux une quelconque pression, de troquer leur penchant naturel pour les brunes lorsqu'ils sont entourés de blondes ? Tout porte à le croire, mais si l'âme masculine réserve sans doute encore bien d'autres surprises...

A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS