Comparatif scooter : quel 400 pour aller bosser ?

Un maxi-scooter sinon rien !

Le marché du scooter est très dynamique. De nombreux modèles à 2, 3 ou 4 roues sont disponibles dans toutes les cylindrées et à tous les prix. Mais si vous êtes titulaire du permis A, si vous devez parcourir quotidiennement des trajets (aller-retour) de 50 à 100 km sur voies rapides et si votre budget n’excède pas 7 000 euros, le choix se réduit aux maxi-scooters deux roues, monocylindres, de 400 cm3 maxi.

Pour vous aider à choisir, nous avons roulé une semaine en Piaggio X10 350 Executive (6 899 €), Suzuki 400 Burgman ABS (6 300 €), Yamaha X Max 400 ABS (6 499 €) et Kawasaki J 300 ABS (5 100 €). Alors, quel est le meilleur ?

Kawasaki J300 ABS : le roi des villes

Suzuki Burgman 400 ABS : le GT

Yamaha XMAX 400 ABS : le mini TMax

Piaggio X10 350 : le charme latin

Seul scooter du constructeur japonais à qui l'on doit notamment la délirante Ninja H2R, le J300 est en fait un scooter Kymco Dink 300 i ABS rebadgé et légèrement restylé. Outre son style agressif, plutôt réussi, son atout principal demeure son tarif plancher  de 5100 €.

Le J300 est motorisé par un monocylindre 4 t de 299 cm3 qui développe 28 ch à 7750 trs/mn et 2,9 mkg de couple à 6250 tr/min. Sa conception générale est relativement ancienne. On trouve une roue de 14 pouces à l'avant et 13 à l'arrière et des débattements de suspension plutôt réduits (110 mm à l'avant et 100 mm à l'arrière).

Pas mal de défauts…

La position de conduite n'est pas franchement agréable. La selle paraît un peu trop molle, le guidon est trop près du corps et la position s'avère contrainte car la forme du tablier empêche d'étendre les jambes. La protection est insuffisante et le coffre sous la selle est relativement petit. Aussi il manque quelques options bienvenues telle la température extérieure, des prises allume cigare ou de plus nombreux rangements.
Le manque d'équipement devient un point positif sur la balance. Le poids du J300 n'est que de 191 kg, soit 30 de moins que les autres 400 de notre essai. Dans ces conditions, la puissance un peu plus faible ne pénalise pas le petit Kawa.

…mais des arguments solides

A l'essai, ce scooter Kawasaki dispose de pas mal d'arguments en sa faveur. Il est plutôt agile et léger à conduire tout en proposant une tenue de route acceptable. Son freinage puissant donne la réplique à un moteur particulièrement volontaire au regard de la faible cylindrée. Le J300 accroche les 140 km/h.
Finalement, si votre utilisation se  cantonne aux centre-villes et aux voies péri-urbaines aux limitations de vitesse drastiques, le J300 est une alternative séduisante aux maxi-scooters plus cossus… mais plus chers !


Fiche technique :

Motorisation : monocylindre 4 t, refroidi par eau, 1 ACT, 4 soupapes/cyl,
Cylindrée : 299 cm3
Puissance : 28 ch à 7 750 trs/mn
Couple : 2,9 mkg à 6 250 trs/mn
Poids tous pleins faits:  191 kg
Réservoir : 13 l
Conso : NC
Hauteur de selle : 77,5 cm
Tarif : 5 099 €
Garantie : 2 ans
Lien constructeur

Scooter GT par excellence, le Suzuki 400 Burgman ABS ne manque de rien. Le coffre sous la selle est gigantesque et éclairé, les vide-poches sont profonds, on trouve une prise 12v (allume-cigare) et un frein de parking intelligemment positionné. L’accueil du passager est plus que soigné et la bulle est très protectrice. La version Executive se dote en plus de quelques accessoires supplémentaires tels qu'une paire de protège-mains, des poignées chauffantes et un dossier pour le passager.

Ce maxi-scooter souffre néanmoins d'une position de conduite qui accuse le poids des ans. On est assis un peu trop bas (la hauteur de selle est de 71 cm) avec le guidon positionné très prés du corps. Aussi, les suspensions réagissent un peu sèchement, ce qui dégrade le confort sur mauvaises routes – mais c'est souvent les cas sur les scooters. Heureusement, la place pour les jambes n'est pas comptée, on peut piloter jambes tendues ou pliées comme sur une chaise.

Un scooter très agréable à conduire

Ceci mis à part, le Burgman 400 s'avère très agréable à conduire. Le train avant léger (roue de 14 pouces) le rend agile. Bien qu'il soit motorisé par un monocylindre (400 cm3), ce maxi-scooter Suzuki demeure plutôt feutré et souple. Ses 33 ch permettent d'accrocher sans problème les 160 km/h sans que les reprises ne soient (trop) pénalisées. A 130 km/h, il en reste sous la poignée : ce modèle est donc assez bien adapté à l'autoroute sans que la ville ne soit sacrifiée.

Bien que sa conception soit ancienne, le Burgman a toujours son mot à dire. Évidemment, une petite remise au goût du jour (position, suspensions) ne ferait pas de mal (version ABS) mais si vous faites un maximum d'autoroute par tous les temps et que vous cherchez un scooter GT sans en payer le prix, le Burgman 400 est pour vous !

Fiche technique :
Motorisation : monocylindre 4 t, refroidi par eau, 2 ACT, 4 soupapes
Cylindrée : 400 cm3
Puissance : 33 ch à 8 000 trs/mn
Couple : 3,3 mkg à 6 000 trs/mn
Poids: 216 kg
Réservoir : 13,5 l
Conso : 4,1l/100km
Hauteur de selle : 71 cm
Tarif : 5 299 € (non ABS) – 6 299 € (ABS) –  6 799 € (Executive)
Garantie : 2 ans
Lien constructeur

L’apparence ne trompe pas ! Le XMAX appartient à la famille du Yamaha TMAX, la référence mondiale des scooters sportifs. Comparé à son cousin, le XMAX est de facture beaucoup plus classique pour un scooter, qu'il s'agisse du châssis, de la  motorisation, de la transmission… Et du tarif !

Pour ce modèle, Yamaha a choisi une définition plutôt sportive. Le châssis de qualité apparaît ferme, compact et précis. La fourche souple offre un bon retour d'information. Le freinage est puissant. Seul bémol, l'amortisseur arrière trop sec grève un peu le tableau.

Relativement neutre, la position de conduite est agréable même si la place pour les jambes est limitée. On est assis un peu trop droit mais pas courbé : les lombaires sont préservées. En revanche, la selle dure compromet un peu l'agrément  mais au final, du point de vue du confort, le XMAX reste relativement agréable. Évidemment, la protection est en retrait, ce Yamaha n'est pas un GT.

Des accessoires négligés

Les aspects pratiques sont un peu négligés. Les vide-poches sont assez grands mais leur système d'ouverture un peu cheap. Le coffre sous la selle accepte 2 intégraux. On ne retrouve cependant ni frein a main, ni coupe circuit, ni prise USB ou allume-cigare et l'éclairage du coffre est oublié !

Le petit gabarit et la compacité de l'ensemble permettent de se faufiler facilement. En ville, on passe entre les voitures comme avec un 50, sans jamais poser le pied par terre. Ce 400 se montre léger à conduire et on a tôt fait d'adopter un pilotage sportif.

Rugueux bas dans les tours, puis pêchu en haut, le petit monocylindre Yamaha se montre agréable "à l'attaque", mais moins à son aise en ville car la transmission est un peu longue. Les 31 ch à 7 500 tr/min et 3,37 mkg à 6 000 tr/min permettent au X Max 400 d'accrocher les 160 km/h compteur  à 8000 trs/mn, de quoi affronter sereinement l'autoroute. Cependant, la protection perfectible ne fait pas de lui une alternative aux maxi scooter de plus grosse cylindrée.

Dans l'ensemble, le XMAX est un scooter agréable avec des prétentions sportives affirmées. Il s'avère même pratique avec son grand coffre même si de nombreux accessoires utiles sont négligés. L'agrément général est cependant un peu dégradé par la suspension arrière sèche et la protection perfectible.


Fiche technique :
Motorisation : monocylindre 4 t, refroidi par eau, 2 ACT, 4 soupapes
Cylindrée : 395 cm3
Puissance : 31 ch à 7 500 trs/mn
Couple : 3,3 mkg à 6 000 trs/mn
Poids sans essence:  215 kg (ABS)
Réservoir : 14 l
Conso : 4,2 l / 100 km
Hauteur de selle : 78,5 cm
Tarif : 5 999 € (non ABS) – 6 499 € (ABS)
Garantie : 2 ans
Lien constructeur

Le Piaggio X10, c'est d'abord un design qui ne laisse pas indifférent. Mais qu'on aime ou qu'on déteste, on aurait bien tort de passer à travers ce modèle du constructeur italien, particulièrement pour ce qui est du 350 cm3 (le X10 aussi en 125 et en 500).

Si le gabarit est imposant, il suffit de s'installer à bord pour tomber sous le charme. La position est parfaite. Que vous soyez grand ou plus petit, le dos est bien calé dans le dosseret, il est possible de choisir sa position avec les pieds en avant ou en arrière, le guidon est parfaitement positionné. La bulle protège correctement, même sur voie rapide.

L'ergonomie et les aspects pratiques sont soignés. Le coffre est vaste, le tableau de bord et les fonctions électroniques de cette version Executive se pilotent au guidon (anti-patinage ASR et deux cartographies moteur). On regrettera simplement l'absence de réglage des leviers (ils peuvent être un peu loin pour certains) et l'impasse faite sur le frein de stationnement à main, accessoire pourtant bien pratique sur un scooter dépourvu de pédale de frein arrière.

Oui, ce scooter nous fait craquer

Mais si ce Piaggio X10 nous a fait craquer, c'est en raison de ses qualités dynamiques incontestables. Tout d'abord, la partie cycle est un régal d'équilibre. Les suspensions sont très confortables mais la partie cycle reste rigoureuse. Le train avant est un modèle de précision et il offre un feeling rare sur un scooter.

Mais surtout, il y a ce moteur, ou plutôt, cet embrayage… Dans sa version 350, le X10 est équipé d'un embrayage multi-disques à bain d'huile au lieu des habituels embrayages centrifuges. Résultat, il n'y a pas besoin d’emballer le moteur dans les tours comme sur un scooter classique, la puissance est disponible immédiatement, le 350 est agréable sur le filet de gaz : ce modèle offre une souplesse inconnue sur les monocylindres. Aussi, la consommation reste très basse. L'agrément général est surprenant.

Sur cette version 350, le moteur est un mono de 330 cm3 qui développe quand même 33 ch selon Piaggio, soit la puissance d'un 400. Cependant, nous avons trouvé que le X10 350 pêchait un peu sur le plan de la vitesse de pointe (150 km/h compteur à 9 000 trs/mn). Mais en reprises, il fait presque jeu égal avec le Yamaha XMAX 400, c'est dire.

A condition d'adhérer à son look de l'espace, le X10 350 est un bon scooter pour le quotidien. Pratique avec son grand coffre, disposant d'un moteur assez pêchu, d'un embrayage magique de suspensions filtrant bien les bosses, il est en plus très agréable en duo. En ce qui concerne les tarifs, la version Executive est superbement équipée mais s'échange contre 6 899€, la version standard est plus abordable (6 100€) mais elle n'est pas dotée de l'ABS.

Fiche technique :
Motorisation : monocylindre 4 t, refroidi par eau, 1 ACT, 4 soupapes/cyl,
Cylindrée : 330 cm3
Puissance : 33 ch à 8 250 trs/mn
Couple : 3,3 mkg à 6 500 trs/mn
Poids: NC
Réservoir : 15,5 l
Conso : 3,8 l / 100 km
Hauteur de selle : 76,5 cm
Tarif : 6 199 € – 6 899 € (Executive ABS)
Garantie : 2 ans
Lien constructeur

Vos trajets quotidiens se conjuguent avec des kilomètres de voies péri-urbaines ? Les maxi scooter 400 cm3 sont faits pour vous!
Vos trajets quotidiens se conjuguent avec des kilomètres de voies péri-urbaines ? Les maxi scooter 400 cm3 sont faits pour vous!
Vos trajets quotidiens se conjuguent avec des kilomètres de voies péri-urbaines ? Les maxi scooter 400 cm3 sont faits pour vous!
Vos trajets quotidiens se conjuguent avec des kilomètres de voies péri-urbaines ? Les maxi scooter 400 cm3 sont faits pour vous!
Vos trajets quotidiens se conjuguent avec des kilomètres de voies péri-urbaines ? Les maxi scooter 400 cm3 sont faits pour vous!
Vos trajets quotidiens se conjuguent avec des kilomètres de voies péri-urbaines ? Les maxi scooter 400 cm3 sont faits pour vous!
Vos trajets quotidiens se conjuguent avec des kilomètres de voies péri-urbaines ? Les maxi scooter 400 cm3 sont faits pour vous!
Vos trajets quotidiens se conjuguent avec des kilomètres de voies péri-urbaines ? Les maxi scooter 400 cm3 sont faits pour vous!
Vos trajets quotidiens se conjuguent avec des kilomètres de voies péri-urbaines ? Les maxi scooter 400 cm3 sont faits pour vous!
Vos trajets quotidiens se conjuguent avec des kilomètres de voies péri-urbaines ? Les maxi scooter 400 cm3 sont faits pour vous!
Vos trajets quotidiens se conjuguent avec des kilomètres de voies péri-urbaines ? Les maxi scooter 400 cm3 sont faits pour vous!
Vos trajets quotidiens se conjuguent avec des kilomètres de voies péri-urbaines ? Les maxi scooter 400 cm3 sont faits pour vous!
Vos trajets quotidiens se conjuguent avec des kilomètres de voies péri-urbaines ? Les maxi scooter 400 cm3 sont faits pour vous!
Vos trajets quotidiens se conjuguent avec des kilomètres de voies péri-urbaines ? Les maxi scooter 400 cm3 sont faits pour vous!
Vos trajets quotidiens se conjuguent avec des kilomètres de voies péri-urbaines ? Les maxi scooter 400 cm3 sont faits pour vous!
Vos trajets quotidiens se conjuguent avec des kilomètres de voies péri-urbaines ? Les maxi scooter 400 cm3 sont faits pour vous!
Vos trajets quotidiens se conjuguent avec des kilomètres de voies péri-urbaines ? Les maxi scooter 400 cm3 sont faits pour vous!
Vos trajets quotidiens se conjuguent avec des kilomètres de voies péri-urbaines ? Les maxi scooter 400 cm3 sont faits pour vous!
Vos trajets quotidiens se conjuguent avec des kilomètres de voies péri-urbaines ? Les maxi scooter 400 cm3 sont faits pour vous!
Vos trajets quotidiens se conjuguent avec des kilomètres de voies péri-urbaines ? Les maxi scooter 400 cm3 sont faits pour vous!
Vos trajets quotidiens se conjuguent avec des kilomètres de voies péri-urbaines ? Les maxi scooter 400 cm3 sont faits pour vous!
Vos trajets quotidiens se conjuguent avec des kilomètres de voies péri-urbaines ? Les maxi scooter 400 cm3 sont faits pour vous!
Partager
Pierre Siedzianowski

Journaliste moto, j’aime l'univers du deux-roues motorisé, les road-trips interminables, les IHM logiques, les autos sportives des années 90, les vélos techno, le ski, la voile, l’Histoire, le vin rouge, voyager, écrire, ma fille... et les énumérations hétéroclites !