Renault Vel Satis

Une légende mort-née

Elle devait révolutionner la voiture de luxe à la française. Huit ans après sa sortie, la légende s’est arrêtée. La mayonnaise Vel Satis n’a pas pris. Retour sur ce coup industriel raté par Renault.

Le groupe Renault avait fixé la barre haut à la Vel Satis à sa sortie en 2001 : concurrencer les berlines allemandes sur le terrain du luxe en comptant très fort sur la « french touch ». Huit ans après, seulement  62 000 pièces ont été produites dont 1 700 en 2008.
Le 12 novembre 2009, la dernière Vel Satis sortait de l’usine de Sandouville où elle fut assemblée pendant huit ans sur la même chaîne que l’Espace IV qui, lui, poursuit sa route.


Des débuts remarqués
Rappelez-vous. Lors de sa présentation au Mondial de l’Automobile de paris en 1998, la Vel Satis avait étonné tout le monde. Pariant sur la nouveauté, Renault avait misé sur un design audacieux aux lignes abruptes. C’en était trop pour la cible de la Vel Satis, attachée à un certain classicisme.

En 2008, Nicolas Sarkozy choisit la Vel Satis comme voiture présidentielle. Il commande une version personnalisée de la voiture qui ne sera d’ailleurs pas équipée par Renault mais par un aménageur spécialisé. Rallongée, blindée et suréquipée (l’intérieur est truffé d’appareils multimédia, accès Internet, console de visioconférence…).


Elle avait tout pour elle… ou presque
Ses 5 étoiles aux crash-tests Euro NCAP n’y feront rien ; les nombreuses options (aide au parking, carte main-libre, automatisation des essuie-glaces avant et allumage des feux de croisement) non plus… le design ne passe pas.

Une page d’histoire se tourne donc pour Renault mais ce sera avec panache ! La dernière Vel Satis construite à Sandouville sera en effet la voiture du Festival de Cannes 2010. Histoire d’offrir à cette voiture déjà mythique des adieux dignes de ce nom.
Quelle remplaçante pour la Vel Satis ?
Sur de nombreux sites web, les spécialistes et blogueurs se risquent à un pronostic en tablant sur la future Samsung SM5, déjà sur les tables de dessin (le groupe automobile Samsung Motors avait été racheté par Renault en 2000). Et de préciser immédiatement : « Cette future SM5 officiellement esquissée laisse à penser que la prochaine Renault HDG aura une allure plus conventionnelle que la Vel Satis ».

Pour en savoir plus :
Les pronostics vont bon train pour désigner la remplaçante de la Vel Satis, à l’image du site Blogautomobile.fr, qui mise sur la Samsung SM5

Partager