Maserati 2019 : une gamme exclusive

2 jours avec un Levante et une Ghibli Ribelle

Depuis notre Grande route de Paris à Monaco au mois d’octobre, la marque au trident commençait à nous manquer…

Depuis plus d’un siècle, Maserati qui reste autant attachée à son histoire qu’au plaisir de conduite, offre au travers de chacun de ses modèles une expérience unique.


Et des expériences, on peut dire que l’on en a déjà vécu quelques unes…


On se souvient du
Levante qui, en mode patinage artistique sur la glace du massif du Mont Blanc s’était révélé être d’une incroyable précision. Mais également de l’étonnant dynamisme des Quattroporte 2018 arpentant en plein hiver les routes de montagnes transalpines.

Un Levante audacieux

2019 est une nouvelle année. Qui dit nouvelle année, dit nouvelle gamme avec comme toujours une expérience à la clé.


Notre bien connu SUV jusqu’alors en costume de ville, sort les muscles, se relève de 5cm sur la pointe des roues avant d’affronter, cette fois ci, en mode baroudeur la première pente terreuse.

 

 

Prudents, pied sur le frein et camera enclenchée nous nous engouffrons au cœur d’un parcours off road difficilement imaginable pour notre engin de 5 mètres de long.


On plonge capot en avant… le reste c’est l’auto qui gère sa paisible descente aussitôt entamée.

 

 

Stop. Virage serré négocié en deux manœuvres et l’aventure continue pour notre Levante qui se retrouve dans des positions improbables. Tantôt la patte arrière en l’air, tantôt le museau dans les fourrés épineux … Bref, intrépide mais électronique aidant, la bête pourtant handicapée par son empattement, crapahute aisément !

 

La rebelle « Ribelle »

 

Majestueuse dans sa robe haute couture Nero Ribelle sublimée par des chausses de 19 pouces au rouge agressif. L’italienne assoit devant une authentique bâtisse toute sa noblesse et sa sportivité.


Ligne de coupé 4 portes, cette très limitée Ghibli au surnom de Ribelle n’est produite qu’à 200 exemplaires: un modèle historique encore plus exclusif.

 

 

Sous le capot de notre rugissante transalpine attend un V6 (Ferrari) bi-turbo de 430 ch dont le chant, un hymne en provenance de Modena, séduit à la pression même du bouton Start.

 

Le mode Sport alors activé, libère les chicanes de l’échappement… et nous partons, fend la bise à travers les champs de colza tandis que la voiture laisse l’excellente boîte auto ZF 8 gérer ses rapports haut dans les tours.

 

 

Découverte lors de notre Grande route jusqu’à Monaco dans sa version GranLusso, l’intérieur signé Emiliano Zegna nous avait une fois de plus démontré à quel point Maserati accordait une grande importance aux détails et qualité de finition.


Aujourd’hui, au cœur d’une végétation printanière, notre Ghibli Ribelle propose un juste compromis entre luxe, sportivité et authenticité. Condensée des valeurs de la marque, bien au delà des effluves de la flore de saison, ce sont les fleurs du cuir qui nous enivrent.


Un habitacle sexy fait de cuir noir et rouge aussi sportif qu’élégant suggère efficacement le caractère bien affirmé de l’italienne.


Richement dotée, la Ghibli Ribelle est équipée d'un toit ouvrant, de feux full-LED Matrix et d'un système audio Harman Kardon qui transforme l’habitacle parfaitement bien insonorisé en véritable salle de concert.


Alors si cela ne suffit pas, un discret badge en aluminium posé sur la console centrale vous rappellera kilomètres après kilomètres que l’on roule belle et bien en Ribelle !


Cette Ghibli très limitée reste disponible avec trois motorisations au choix : le V6 turbo-diesel de 275 ch, ou les V6 bi-turbo essence de 350 ch ou 430 ch.

Nouveautés ?

A mi chemin entre sportivité et élégance, Maserati a toujours su imposer son exclusivité au travers de matériaux d’exception.


Soucieux de transmettre son ADN au travers de chacun de ses véhicules, le constructeur italien continue de s’appuyer sur son histoire pour offrir des moments uniques au volant de ses imposantes créatures au design ravageur.


Au mois de juin, le constructeur dira au revoir à sa GranCabrio et GranTourismo. Cependant, au premier semestre 2020, l’Alfieri qui viendra les remplacer  sera proposé en version coupé et cabriolet : un monstre qui reposera sur une toute nouvelle plateforme modulaire en aluminium … Et qu’il nous tarde déjà de découvrir !

 

Partager
Perrine

Aussi sensible à la mélodie d'une harpe qu'à celle d'un moteur, j'aime tout autant cultiver l'art cinématographique que l'art du talon-pointe. Je prendrai du plaisir à vous retrouver tout au long de mes écrits et quelquefois même sur des pistes... Qu'elles soient de ski ou de bitume !