La Rédac' Masculin
Il y a 11 ans

Toyota Auris : l’hybride se débride

Il y avait la Prius. Il y aura bientôt la Auris. En lançant une nouvelle voiture hybride, Toyota veut démontrer qu’il a la main verte. Le constructeur japonais a en effet officiellement annoncé que sa berline Auris aurait droit à une déclinaison hybride à partir de la mi-2010.

Suivre la voie tracée par la Prius
Avec sa Prius, Toyota avait déjà fait figure de précurseur dans le domaine des voitures hybrides. La Prius, dont la troisième génération a été lancée au printemps 2009, a d’ailleurs déjà été écoulée à plus de 1,2 million d’exemplaires dans le monde.

Une première pour une voiture « traditionnelle »
Avec le lancement de la Auris mi-essence mi-électrique, Toyota n’amorce donc pas un vrai virage technologique. Quoique… Il s’agira là de la première voiture « classique » à bénéficier d’une version hybride. La production de ce véhicule confirme en tout cas, « l’engagement de Toyota à élargir sa gamme de véhicules hybrides à faibles émissions CO2 pour ses clients européens », annoncent les responsables de la marque. C’est même « un pas en avant significatif pour la protection de l’environnement », si l’on en croit Tadashi Arashima, PDG de Toyota Motor Europe.

Des prix en baisse ?
Et pour permettre à sa nouvelle Auris de s’imposer sur le marché automobile européen, Toyota met les petits plats dans les grands : pour répondre aux critiques émises lors du lancement de la Prius 3, le constructeur japonais a en effet annoncé que la Auris hybride serait proposé à un prix inférieur à celui de sa devancière…

 

Tags: toyota