La Rédac' Masculin
Il y a 11 ans

Citroën DS3 : simple voiture ou objet de désir ?

La nouvelle DS aura été LE buzz médiatique de l’année 2009 sur le marché automobile. L’annonce de la renaissance de la voiture mythique de Citroën, en début d’année, aura effectivement donné quelques frissons aux nostalgiques de la marque. Mais finalement, il ne s’agit pas vraiment d’une renaissance… simplement d’une naissance.

La DS3, c’est un état d’esprit
Car la DS3, premier modèle de la nouvelle gamme DS, n’a pas grand-chose à voir avec son illustre ancêtre. Ce qui ne l’empêche pas de se montrer très séduisante. Ca tombe bien, Citroën s’est efforcé de respecter 3 règles dans la conception de la DS3 : surprise, dynamisme et séduction. Car la nouvelle DS n’est pas qu’une simple voiture, c’est un véritable objet à la personnalité affirmée qui doit susciter le désir. Tout un programme… que la marque aux chevrons semble en passe de réussir.

Une voiture qui ne fait rien comme les autres
Le design extérieur de la DS3 peut difficilement laisser indifférent. Mi coupé, mi break, la nouvelle Citroën bénéficie de lignes atypiques, à l’image des écopes latérales à LED ou de l’aileron de requin au niveau de la ceinture de caisse. A l’intérieur aussi, le design tranche dans le vif : position de conduite assez basse, sièges enveloppants, volant de petit diamètre, planche de bord dotée de 3 cadrans coniques et coloris parfois assez vifs. La Citroën DS3 ne fait décidément rien comme les autres.

Des moteurs sobres… Trop ?
Sauf peut-être au niveau du moteur. Là, la petite Citroën surfe sur la tendance actuelle des moteurs « propres ». Sous le capot, la DS3 sera ainsi disponible avec 5 petites motorisations : deux diesel HDi FAP de 90 et 110 ch, ainsi que trois blocs essence de 95, 120 et 150 ch. Et si ces derniers sont tout juste dans la moyenne en termes de rejet en CO2 – avec des émissions comprises entre 136 et 160 g/km – le petit diesel fait plutôt fort en s’affichant sous la barre des 100 g/km – 99 g pour être précis.

Elle a tout d’une grande… sauf son coffre
Look extravagant et séduisant, intérieur accueillant, moteur économe… La Citroën DS3 a tout pour plaire et semble confirmer tout le bien que l’on pense d’elle. Un petit reproche peut toutefois d’ores et déjà lui être adressé : son coffre, dont le volume n’atteint que 285 litres… Un volume que Citroën vend comme étant le plus vaste de la catégorie, même si cela reste loin d’autres voitures un peu plus grandes, comme la Seat Ibiza (360 l), la VW Golf (395 l) ou la Renault Mégane (451 l).

>>> Retrouvez notre dossier : Salon automobile de Francfort 2009