Gabriel Récopé
Il y a 12 ans

Voitures mythiques : Aston Martin

Une marque qui revient en force pour rivaliser avec Porsche et Ferrari

Aston Martin fabrique des automobiles de course depuis les années 20, mais ce n'est pas avec les rallyes que le constructeur anglais s'est fait un nom. Il est devenu mythique dans les années 60 pour son travail artisanal sur des véhicules grand tourisme de « grande classe », immortalisés dans les James Bond.

1963 Aston Martin DB5

Aston Martin DB5

Sortie en 1963, la DB5 est la première Aston Martin à prendre une envergure internationale : et pour cause, c'est la voiture vedette de James Bond dans Goldfinger. Si au début du film Sean Connery semble décu, les gadgets de la DB5 modifiée pour l'occasion lui sauveront plusieurs fois la mise ! Elle apparaîtra dans 2 autres films de 007 : Opération Tonnerre et Goldeneye.
Son design n'innove pas (il reprend quasi à l'identique celui de la DB4), mais la mécanique et le moteur sont considérablement améliorés. Ce dernier, un 6 cylindres en ligne pousse à 5500 tr/mn et offre une vitesse de pointe de 238 km/h (282 chevaux). La boîte de vitesse manuelle 5 rapports est également améliorée.

1967 Aston Martin DBS

Aston Martin DBS

Avec ce modèle DBS sorti en 1967, Aston Martin continue avec le moteur 6 cylindres, même si la conception avait été prévue pour intégrer un moteur V8. Résultat : une puissance quasi identique au modèle DB5 avec les 3 carburateurs qui développent 282 chevaux à 5500 tr/mn.
C'est du côté de la ligne que les choses changent, car la DBS s'éloigne des modèles DB pour adopter une esthétique qui ne quittera plus la marque : une face avant plus agressive et une calandre en T moins marquée qu'auparavant. Elle apparaît dans James Bond : Au service secret de Sa Majesté.

1970-1987 Aston Martin V8

Aston Martin Vantage V8

Début 1970, la DBS se trouve enfin équipée d'un moteur V8 et grimpe alors sur le podium des voitures les plus rapides du monde : elle dépasse les 250 km/h avec 320 chevaux et un passage 0-100 km/h en moins de 6 secondes.
Suite au rachat de la firme, la DBS V8 change de nom à partir de 1972, pour s'intituler tout simplement V8. C'est sous cette appellation que vont se succéder les modèles durant près de 20 ans.
L'AM V8 Vantage lancée en 1977 surenchérit dans le supercar à l'époque avec 380 chevaux pour 275 km/h.
En 1986, c'est le cabriolet « Volante » qui connaît sa version V8 avec un moteur poussé à 420 chevaux. James Bond le conduira dans Tuer n'est pas jouer, en 1987.

1994 Aston Martin DB7

Aston Martin DB7

L'appellation DB refait surface en 1994, avec la reprise de la firme par Ford (qui possède également Jaguar). La DB7 est conçue comme une seconde gamme moins coûteuse que les supercars V8.
Elaborée sur une plateforme et avec un moteur Jaguar 6 cylindres en ligne, la DB7 développe 335 chevaux et atteint 260 km/h.
Face au succès, Ford décide d'aller plus loin, retire le moteur 6 cylindres en 1999 et sort l'Aston Martin DB7 Vantage, équipée d'un moteur V12. Le bolide retouché sur le plan aérodynamique pour encaisser plus de puissance, monte alors jusqu'à 295 km/h avec ses 420 chevaux.

2001-2003 Vanquish et DB9

Aston Martin DB9

Là où la DB7 misait encore sur l'élégance, la Vanquish nous dit « puissance » ! L'objectif est désormais de rivaliser avec les Porsche, les Ferrari et les Maserati actuelles. Le moteur V12 issu de la DB7 Vantage -gonflé à 450 chevaux- devient alors la norme Aston Martin.
En 2003, Ford fait le pari de la DB9, qui possède des performances sensiblement identiques à la Vanquish, mais en nettement moins chère.
C'est la Vanquish « série S » qui va désormais constituer la version supercar haut de gamme : suspension, freinage, moteur, tout est allégé et amélioré pour une puissance maximale. Le moteur V12 propose cette fois 520 chevaux ! Il monte jusqu'à 320 km/h et passe de 0 à 100 en 4,8 secondes. C'est l'Aston Martin la plus rapide jamais conçue.

2007 Aston Martin DBS

Aston Martin DBS 2007

A l'honneur dans Casino Royale, le dernier James Bond, ce coupé aux lignes élégantes cache sous son capot un moteur V12 de 520 chevaux. Pour les amateurs, 300 exemplaires de ce modèle sont disponibles depuis l'été 2007 au prix de 250 000 €…

par Gabriel Récopé

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error