Notre essai du Peugeot e-3008 73 kWh, le fer de lance de l’offensive électrique de Peugeot

Lorsque nous avons pris le volant du nouveau Peugeot e-3008 210 ch sur les hauteurs de Cannes, c’était clair : le constructeur Sochalien n’a pas le droit à l’erreur avec son nouveau SUV. Avec plus de 1,3 million d’unités vendues sur la génération précédente, le 3008 est sans doute une pierre angulaire pour Peugeot, mais cette toute nouvelle version électrique marque un tournant audacieux pour la marque.

En s’avançant sur les routes sinueuses et les panoramas à couper le souffle de la Côte d’Azur, le e-3008 210 ch se présente non seulement comme un véhicule clé dans la stratégie d’électrification de Peugeot, mais aussi sans doute comme un symbole de ce que l’avenir nous réserve en matière de mobilité.

Passion, innovation et performance sont quelques-uns des mots qui décrivent le mieux la prestigieuse marque italienne Lamborghini. Depuis sa création en 1963, Lamborghini a repoussé les limites du de...Lire la suite

Préfigurant une nouvelle ère pour Peugeot où performance électrique et esthétique vont de pair, ce e-3008 a nécessité 4 ans génèse, commencé en plein confinement, pour aboutir au véhicule dont nous avons pu prendre le volant.

Le choix de Cannes et de ses environs pour notre essai n’est pas anodin. C’est dans ce décor de carte postale, entre mer et montagnes, que le nouveau e-3008 révèle son allure futurisme.

Le e-3008 : symbole des ambitions électriques de Peugeot

Peugeot n’est pas nouveau dans le jeu de l’électrification, puisque la e-208 est l’électrique la plus vendue en France en janvier, mais avec le lancement du e-3008, ils montrent qu’ils jouent pour gagner. Mais c’est aujourd’hui, avec le e-3008, que Peugeot appuie enfin sur l’accélérateur de l’innovation.

Avec le e-3008, Peugeot ne vise pas seulement à se conformer aux normes environnementales de plus en plus strictes en Europe. Ils veulent mener la danse, montrer le chemin avec cette nouvelle plateforme. Ce SUV électrique, c’est leur façon de dire : « Regardez, on peut conjuguer respect de l’environnement et plaisir de conduire. » Leur ambition ? Rendre l’électrique désirable, pas juste nécessaire, et se placer en tête de liste des marques qui façonnent le futur de la mobilité.

Pour ce faire, Peugeot arrive avec une gamme ressérée et claire; 2 finitions, ALLURE & GT avec 3 packs d’options pour un choix simple, et trois motorisations électriques (210 ch, 230 ch grande autonomie et 320 ch Dual Motor à 4 roues motrices) ainsi que deux motorisations hybrides (MHEV et PHEV).

Du côté des électriques, seule la version 210 ch à l’essai sera disponible cette année, les deux autres arriveront d’ici un an, le temps que l’ensemble de la toute nouvelle chaine logistique Stellantis soit prête.

Le e-3008 sous les projecteurs : une allure qui captive à Cannes

Le design du nouveau Peugeot e-3008 est une évolution visuelle des designs récents de Peugeot avec des positions très affirmées. Le choix audacieux du style fastback donne au e-3008 une silhouette dynamique et moderne, qui se distingue nettement dans le paysage des SUV électriques. La calandre imposante, signature de la marque, s’accompagne de finitions en noir laqué pour la version GT, conférant au véhicule une allure à la fois élégante et sportive.

Avec ses 4,54 m, soit 9 cm de plus que la génération précédente, ce 3008 étire ses ligne pour ne pas sacrifier une habitabilité qui reste un élément clé sur ce segment. L’arrière du e-3008 ne laisse pas non plus indifférent, grâce à sa signature lumineuse composée de trois griffes lumineuses. Ce détail, devenu emblématique des modèles récents de Peugeot, renforce l’identité visuelle du véhicule et crée un rappel avec l’avant.

Mais design peut aussi vouloir dire en mettre moins. Exit les chromes, au revoir les flancs torturés, l’équipe en charge du style a voulu simplifier ce 3008. Durant notre essai, le e-3008 a indéniablement capté l’attention. Son allure unique ne laisse personne indifférent ; il génère curiosité et questionnement, prouvant que le design peut être un puissant vecteur d’émotion, même pour un véhicule électrique.

Au cœur du cockpit : Technologie et connectivité

Une fois à bord du Peugeot e-3008, nous voilà enfin devant l’habitacle tant vanté par le constructeur. Le i-cockpit, orienté vers le conducteur, est dominé par un impressionnant écran panoramique de 21 pouces. Cet écran, incurvé et flottant, sans casquette, offre une visibilité et une bonne immersion dans l’environnement numérique du véhicule. Les i-toggles personnalisables, accessibles du bout des doigts, renforcent cette impression de contrôle et de personnalisation, permettant à chaque conducteur de modeler l’espace selon ses préférences.

L’intérieur du e-3008 fait la part belle aux matériaux de qualité, mêlant tissus et véritable aluminium. L’éclairage ambiant, avec ses 8 couleurs au choix, ajoute une dimension supplémentaire à l’atmosphère de l’habitacle, créant des ambiances variées qui reflètent l’humeur du moment ou la personnalité du conducteur.

Au niveau technologique, le e-3008 reste dans le ton avec des fonctionnalités telles qu’une commande de vitesse innovante, positionnée de manière ergonomique sur la planche de bord, et un système de navigation intégrant un trip planner. Cette dernière fonctionnalité, en synergie avec l’application Peugeot, promet des trajets optimisés, en prenant en compte les besoins de recharge et les préférences de route.

Bien sûr, l’essentiel est là, avec Apple CarPlay, Android Auto, une recharge par induction et tout ce qu’on peut attendre de ce type de voiture en 2024. Notre modèle d’essai disposait de la sellerie Alcantara, avec sièges chauffants, mais pour avoir un siège électrique et ventilé, il faudra passer par la case options avec l’intérieur Mistral Executive à 2800€, qui propose lui du Cuir Nappa.

L’impression générale laissée par l’intérieur du e-3008 est celle d’un espace réussi et esthétique, qui change des productions habituelles du constructeur. La sellerie, choisie pour son confort et son maintien, ainsi que le toit ouvrant panoramique (en option à 1250€), qui invite la lumière naturelle et offre une vue imprenable sur le ciel, ne sont que quelques exemples de la façon dont Peugeot a conçu l’habitacle du e-3008 pour être un lieu de bien-être.

La plateforme STLA Medium : un tournant technologique pour Peugeot

Au cœur de l’innovation du Peugeot e-3008 210 ch se trouve la nouvelle plateforme STLA Medium, un pilier technologique conçu par Stellantis pour accueillir une large gamme de motorisations, y compris thermiques, hybrides, PHEV, et bien sûr, 100% électriques. Cette polyvalence emmène Peugeot evers une mobilité adaptable et future-proof, offrant une base solide pour les ambitions électriques de la marque.

Cette plateforme offrira une autonomie maximum de 700 km (2 roues motrices) avec une future batterie de 98kWh. La version que nous avons testée, forte de ses 210 ch alimentés par une batterie de 73 kWh, annonce jusqu’à 527 km d’autonomie selon le cycle WLTP, avec l’ambition pour Peugeot de positionner le e-3008 comme un leader dans son segment, promettant de longues distances sans nécessité de recharge fréquente.

Au volant du e-3008

Au volant, le e-3008 révèle une maniabilité et des sensations de conduite qui reflètent l’expertise de Peugeot dans la conception de véhicules centrés sur le conducteur. Les modes de conduite ajustables permettent une expérience sur mesure, que ce soit pour maximiser l’efficacité énergétique ou pour profiter d’une réponse plus dynamique.

La régénération de l’énergie, ajustable via les palettes derrière le volant, enrichit cette expérience en offrant la possibilité de moduler l’intensité du freinage régénératif, ajoutant ainsi une couche supplémentaire de personnalisation de la conduite.

Lors de notre essai, le e-3008 a démontré une efficacité énergétique exemplaire compte tenu de ses 2,1t, avec une consommation observée à 6,2 km / kWh sur un parcours de 150 km, soit 16,2 kWh/100 km, traduisant une bonne gestion de la batterie et une performance adaptée à une utilisation quotidienne variée.

Malgré son statut de SUV électrique, le e-3008 ne sacrifie ni le confort ni le plaisir de conduite, proposant un équilibre soigneusement dosé entre confort, tenue de route, et réactivité, faisant de chaque trajet une expérience à part entière.

Au moment de recharger à la borne, en courant continu, la prise Mode 4 du nouveau E-3008 accepte une puissance jusqu’à 160 kW, cela permet une recharge de la batterie du E-3008 autonomie standard de 20% à 80% en 30mn.

Cet ensemble de caractéristiques fait du Peugeot e-3008 73 kWh non seulement un véhicule électrique compétitif sur le marché, mais aussi un modèle qui incarne la vision de Peugeot pour ce que sera l’électrique dans les années à venir

Le e-3008 : un tournant stratégique pour Peugeot dans l’ère électrique

Avec son design audacieux, son habitacle axé sur le conducteur et sa plateforme versatile, le e-3008 se présente comme une fusion réussie entre innovation technologique et choix de lifestyle. Ce SUV électrique n’est pas seulement conçu pour répondre aux exigences de mobilité durable ; il est également pensé pour être réellement utilisable au quotidien, offrant une expérience de conduite qui allie plaisir, confort et responsabilité environnementale.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Le nouveau e-3008 nous invite à repenser notre relation avec la voiture. Avec ce modèle, Peugeot ne nous propose pas seulement de découvrir le futur de la mobilité ; il nous invite à en être les acteurs, en offrant un prix de départ de 44 990€ sur la version Allure déjà bien équipée, un sacré pavé dans la marre des concurrent de la Sochalienne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec *