Une crème pourrait bientôt permettre d’enlever un tatouage

La crème à dé-tatouer ? C’est pour demain !

Les vieux tatoués qui en ont assez de leur tatouage permanent vont bientôt pouvoir se les faire enlever de façon douce et efficace.

Un tatouage d'hier pouvant devenir indésirable

Une nouvelle invention d'un jeune étudiant canadien est en train de faire sensation dans le monde très feutré du tatouage.

Parmi les différentes techniques de tatouage, celle du marquage permanent à l'encre de Chine, si elle conduit aux meilleurs résultats esthétiques, possède cependant un énorme inconvénient: le marquage à vie de la peau. Nombreux sont les tatoués d'hier s'étant fait inscrire sur le bras, sur le thorax ou dans le bas du dos, le nom de leur bien-aimé(e) du moment ou le dessin d'un petit animal discret, motifs devenus complètement indésirables ou ringards avec les années.

Pour ces personnes, jusqu'à l'invention de notre jeune étudiant, la seule technique permettant de se débarrasser d'un tatouage encombrant était l'effaçage de la peau au laser. Cette solution nécessite une intervention délicate avec tout ce que cela comporte de nuisances et de séquelles potentielles pour le corps humain.

Un produit miracle ?

La crème à dé-tatouer créée par un étudiant canadien s'annonce comme une solution alternative séduisante à l'effacement au laser, désagréable à souhait car pouvant provoquer des brûlures et laisser des cicatrices.

Ce nouveau produit actif en passe d'être développé de façon industrielle est, à en croire les spécialistes, redoutable d'efficacité puisque qu'il agirait directement sur le tatouage en délogeant l'encre indélébile de l'épiderme et en permettant son évacuation par les ganglions lymphatiques. Et ce, de façon complètement indolore.

On n'en sait pas beaucoup plus sur ce produit miracle. Ni sur sa durée d'application, ni sur ses éventuels effets secondaires, encore moins sur le temps de traitement nécessaire à l'éradication complète du tatouage honni. A suivre…

Partager