Enfin une solution à la calvitie sans chirurgie ?

RoboGreffe : les implants capillaires sans chirurgie

La calvitie partielle ou totale est considérée chez l’homme comme le signe du vieillissement. Les premiers essais de greffes chirurgicales de cheveux remontent à la fin du XIXe siècle et aujourd’hui, une technique révolutionnaire permet une implantation de cheveux sans chirurgie.

Les traitements de la calvitie

Jusqu’à ce jour, les traitements de la calvitie, même s’ils sont devenus de plus en plus performants, restaient toujours basés sur le même principe. Des cheveux sont prélevés dans une zone chevelue et réimplantés chirurgicalement dans la zone à traiter. Les techniques se sont affinées et les dernières d’entre elles consistent à prélever chirurgicalement les cheveux avec leur bulbe, un par un, pour les réimplanter. Cette opération est certes très efficace, mais lourde et longue à pratiquer.

La nouvelle technique RoboGreffe

La RoboGreffe est une nouvelle technique révolutionnaire permettant une transplantation des cheveux sans chirurgie. Pratiquée sous anesthésie locale, celle-ci consiste à prélever les cheveux avec leur bulbe dans une zone chevelue par aspiration, à l’aide d’un outil médical électropneumatique. Cette technique est appelée « micro punch ». Les cheveux sont stockés dans le réservoir de l’outil. Une micro-incision, inférieure à 1 mm, est pratiquée dans la zone de calvitie et chaque cheveu est alors réinséré par cette technique « micro punch » dans l’incision pratiquée.

Efficacité de la RoboGreffe

Cette technique, mise en avant par le docteur Sam Bénoliel, est deux fois plus rapide que la technique chirurgicale. La RoboGreffe ne nécessite qu’une anesthésie locale, et le patient peut reprendre ses activités dès le lendemain de l’intervention. Les manipulations sont réduites, et les risques postopératoires nuls. La repousse est garantie à 100 %. Le coût de l’opération est de l’ordre de 1 800 euros par zone traitée.

Partager