Une journée de folie sur le Tour de France dans la caravane Cochonou

Albertville – Saint-Gervais : une étape du Tour vécue depuis la 2CV Cochonou

Faire une étape du Tour de France dans la caravane Cochonou, c'est un rêve de gosse. Enfin, presque. En tout cas, quand on m'a fait cette proposition, je n'ai pas hésité un seul instant… Car, que l'on aime le vélo ou pas, la caravane Cochonou, c'est quelque chose de mythique – et j'exagère à peine. Il suffit de voir l'engouement que les deudeuches à carreaux provoquent sur le bord de la route pour s'en rendre compte.

Rendez-vous est donc donné à Albertville pour le départ de la 19ème étape du Tour de France 2016, qui relie la ville-hôte des Jeux Olympiques 1992 à Saint-Gervais : 146km de montée et de descente, avec 4 cols au programme, dont la longue montée de Bissane, avec ses 12,4km d'ascension à 8,2% de moyenne.

Le phénomène Cochonou au Tour de France en chiffres

Pendant que l'on est dans les chiffres, il y en a quelques-uns qui permettent de mieux comprendre le phénomène Cochonou dans la caravane : la célèbre marque de saucissons participe au Tour depuis 1997 (soit 19 éditions). Désignée "caravane préférée des Français" en 2015, elle est composée cette année de trois 2CV berlines, deux 2CV camionnettes, une 2CV charcutière et même une 2CV limousine – oui, oui, ça existe, il yen aurait seulement 3 en circulation dans le monde ! C'est d'ailleurs à bord de cette dernière que je vais suivre l'étape.

Il faut aussi noter que, pour ce Tour 2016, Cochonou aura distribué 5000 sacs cabas, 111 000 bobs, 500 000 sachets de mini-saucissons et un total de 9,1 tonnes de saucissons !

En route pour le Mont-Blanc !

C'est Damien qui conduit la 2CV limousine : le Tour 2016 est son onzième en tant que caravanier Cochonou, soit 210 étapes au compteur. A ses côtés, Thibault, le community manager de la marque qui gère notamment le blog Cochonou et Vous. A l'arrière de la voiture : des sachets de mini-saucissons, de l'eau fraîche et un ânier pique-nique généreusement garni : pas de doute, on sait recevoir chez Cochonou !

Avant le départ, les caravaniers (de Cochonou et des autres marques) se réunissent pour une petite chorégraphie de groupe. Il est tout juste 10h, mais l'ambiance est déjà au top ! Puis, à 10h45, le convoi se met en route dans les rues d'Albertville. Déjà, les spectateurs crient leur amour pour le Tour de France et le saucisson Cochonou. Au sens propre du terme. Impressionnant. Et ce n'est rien en comparaison à ce qui nous attend dans les cols à venir. En fond sonore, une rengaine entêtante, "un p'tit bout de chez nous", va nous accompagner pendant 146km.

Les paysages sont superbes, au bord du lac d'Annecy. Même le soleil accompagne les 2CV vichy tout au long du parcours. Rapidement, on arrive au sprint intermédiaire de Doussard. Quelques hectomètres plus loin, la caravane commence à gravir le Col de la Forclaz de Montmin. La descente qui suit est impressionnante ; elle nous conduit du côté d'Ugine, puis du col de la Forclaz de Queige et de la montée de Bisanne.
Il y a un monde fou sur les bords de la route et nos deudeuches peinent dans les pourcentages les plus élevés de la pente. Il faudra même l'aide de quelques spectateurs pour nous aider à redémarrer après une épingle.

Les bières belges et le téléphone de Justine

La traversée des Saisies confirme l'engouement du public, avant la descente vers Megève. Là, un groupe de supporters belges attend la caravane Cochonou avec plus d'impatience que les autres. Comme tous les jours sur le Tour depuis 8 ans. Et à chaque fois, des sodas et autres bières fraîches sont offerts aux caravaniers : c'est ça, la magie du Tour !

D'ailleurs, un autre bel exemple en la matière nous sera apporté dans la montée finale vers Saint-Gervais – Le Bettex. Justine, une hôtesse Cochonou, avait perdu son téléphone portable sur la route du tour en 2013 (en lançant son téléphone au lieu d'un sachet de saucisson dans le public, true story) : trois ans plus tard, un spectateur allemand qui a réussi à retrouver sa trace sur Facebook lui a fixé rendez-vous peu avant la flamme rouge pour lui rendre son mobile perdu.

Après cette dernière anecdote, nos 2CV franchissent la ligne d'arrivée, dans un ultime concert de moteurs ronflants et de klaxons. Il est temps de quitter Thibault, Damien et toute la caravane Cochonou, après 5 heures d'un trajet inoubliable. On ne peut pas imaginer l'engouement suscité par cette caravane mieux que là où j'étais placé.

Finalement, cette journée a donné lieu à un seul regret : celui de ne pas avoir pu suivre l'étape du point de vue sportif et de n'avoir assisté à la victoire de Romain Bardet que sur un écran TV. Pas de quoi remettre en cause les moments passés à bord de l'incroyable 2CV limousine à carreaux !

Si le Tour de France est une épreuve aussi populaire, c'est aussi (et surtout) grâce à sa caravane publicitaire. Et notamment aux 2CV Cochonou.
Si le Tour de France est une épreuve aussi populaire, c'est aussi (et surtout) grâce à sa caravane publicitaire. Et notamment aux 2CV Cochonou.
Si le Tour de France est une épreuve aussi populaire, c'est aussi (et surtout) grâce à sa caravane publicitaire. Et notamment aux 2CV Cochonou.
Si le Tour de France est une épreuve aussi populaire, c'est aussi (et surtout) grâce à sa caravane publicitaire. Et notamment aux 2CV Cochonou.
Si le Tour de France est une épreuve aussi populaire, c'est aussi (et surtout) grâce à sa caravane publicitaire. Et notamment aux 2CV Cochonou.
Si le Tour de France est une épreuve aussi populaire, c'est aussi (et surtout) grâce à sa caravane publicitaire. Et notamment aux 2CV Cochonou.
Si le Tour de France est une épreuve aussi populaire, c'est aussi (et surtout) grâce à sa caravane publicitaire. Et notamment aux 2CV Cochonou.
Si le Tour de France est une épreuve aussi populaire, c'est aussi (et surtout) grâce à sa caravane publicitaire. Et notamment aux 2CV Cochonou.
Si le Tour de France est une épreuve aussi populaire, c'est aussi (et surtout) grâce à sa caravane publicitaire. Et notamment aux 2CV Cochonou.
Si le Tour de France est une épreuve aussi populaire, c'est aussi (et surtout) grâce à sa caravane publicitaire. Et notamment aux 2CV Cochonou.
Si le Tour de France est une épreuve aussi populaire, c'est aussi (et surtout) grâce à sa caravane publicitaire. Et notamment aux 2CV Cochonou.
Si le Tour de France est une épreuve aussi populaire, c'est aussi (et surtout) grâce à sa caravane publicitaire. Et notamment aux 2CV Cochonou.
Si le Tour de France est une épreuve aussi populaire, c'est aussi (et surtout) grâce à sa caravane publicitaire. Et notamment aux 2CV Cochonou.
Si le Tour de France est une épreuve aussi populaire, c'est aussi (et surtout) grâce à sa caravane publicitaire. Et notamment aux 2CV Cochonou.
Si le Tour de France est une épreuve aussi populaire, c'est aussi (et surtout) grâce à sa caravane publicitaire. Et notamment aux 2CV Cochonou.
Si le Tour de France est une épreuve aussi populaire, c'est aussi (et surtout) grâce à sa caravane publicitaire. Et notamment aux 2CV Cochonou.
Si le Tour de France est une épreuve aussi populaire, c'est aussi (et surtout) grâce à sa caravane publicitaire. Et notamment aux 2CV Cochonou.
Si le Tour de France est une épreuve aussi populaire, c'est aussi (et surtout) grâce à sa caravane publicitaire. Et notamment aux 2CV Cochonou.
Si le Tour de France est une épreuve aussi populaire, c'est aussi (et surtout) grâce à sa caravane publicitaire. Et notamment aux 2CV Cochonou.
Si le Tour de France est une épreuve aussi populaire, c'est aussi (et surtout) grâce à sa caravane publicitaire. Et notamment aux 2CV Cochonou.
Si le Tour de France est une épreuve aussi populaire, c'est aussi (et surtout) grâce à sa caravane publicitaire. Et notamment aux 2CV Cochonou.
Si le Tour de France est une épreuve aussi populaire, c'est aussi (et surtout) grâce à sa caravane publicitaire. Et notamment aux 2CV Cochonou.
Si le Tour de France est une épreuve aussi populaire, c'est aussi (et surtout) grâce à sa caravane publicitaire. Et notamment aux 2CV Cochonou.
Si le Tour de France est une épreuve aussi populaire, c'est aussi (et surtout) grâce à sa caravane publicitaire. Et notamment aux 2CV Cochonou.
Si le Tour de France est une épreuve aussi populaire, c'est aussi (et surtout) grâce à sa caravane publicitaire. Et notamment aux 2CV Cochonou.
Si le Tour de France est une épreuve aussi populaire, c'est aussi (et surtout) grâce à sa caravane publicitaire. Et notamment aux 2CV Cochonou.
Si le Tour de France est une épreuve aussi populaire, c'est aussi (et surtout) grâce à sa caravane publicitaire. Et notamment aux 2CV Cochonou.
Si le Tour de France est une épreuve aussi populaire, c'est aussi (et surtout) grâce à sa caravane publicitaire. Et notamment aux 2CV Cochonou.
Si le Tour de France est une épreuve aussi populaire, c'est aussi (et surtout) grâce à sa caravane publicitaire. Et notamment aux 2CV Cochonou.
Si le Tour de France est une épreuve aussi populaire, c'est aussi (et surtout) grâce à sa caravane publicitaire. Et notamment aux 2CV Cochonou.
Partager
Ludovic Bonnet

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !