Le réchauffement climatique post-apocalyptique vu par Joel Krebs

Les photos post-sécheresse de Joel Krebs sont impressionnantes

Joel Krebs est un graphiste américain qui a trouvé comment faire parler de lui. Il a effectivement imaginé des sites célèbres de notre planète après des années de sécheresse extrême.
Ainsi, le Tower Bridge n'enjambe plus que du sable, les chutes du Niagara sont réduites à un simple filet d'eau… Un fabuleux résultat artistique qui fait réfléchir.

Des photos avant/après une sécheresse sévère

La série de photomontages de Joel Krebs est composée de photos chocs retouchées via Photoshop. Ici, la Terre est devenue une planète aride.

Joel Krebs est parti de photos "actuelles" de sites célèbres du monde entier, avant d'imaginer leur état si la Terre subissait une chaleur très forte durant une longue période.

Un monde sec et sans verdure

Après retouche apparaît un monde apocalyptique. Le Tower Bridge de Londres n'enjambe plus que sable et bateaux échoués ; en Inde, le Taj Mahal est cerné par une terre craquelée ; le Christ rédempteur brésilien ne domine que des terres arides ; la grande muraille de Chine ne protège que du sable et la Tour Eiffel termine une avenue sans arbres ; même les chutes du Niagara se résument à une faible chute d'eau

Un concours comme point de départ

Cette série trouve son origine dans une première image prise pour un concours de retouches organisé par DesignCrowd. L'objectif était alors de créer des images de monuments qui auraient disparus de leur environnement d'origine. La suite est venue simplement avec l'idée d'une grande sécheresse.

Partager