L'Agence Ciné
Il y a 7 ans

Astérix et Obélix au service de Sa Majesté : funny, isn’t it?

Les Gaulois au pays de 007

Et voici une saga bien franco-française qui se poursuit avec le quatrième volet cinématographique des aventures d’Astérix et d’Obélix sur grand écran.

Déjà, purement franco-française ce n’est pas tout à fait vrai ! De toute notre belle production cinématographique, nos vaillants gaulois sont de ceux qui s’exportent le mieux à l’étranger. Chaque film fait des records d’entrées, et ici l’affirmation est encore un peu plus fausse car ce volet nous entraine en Britannia, la Bretagne… la Grande-Bretagne même, où ça va plutôt mal depuis que Jules Cesar veut y étendre son emprise. Les Gaulois sont appelés à la rescousse, avec de préférence un bon tonneau de potion magique à convoyer jusqu’à Londinium.

Un casting très réussi

Le film nous réserve son lot de belles surprises. On voit très vite que Laurent Tirard s’est fait plaisir à l’image. Les décors sont magnifiques, chaque plan est splendide, les effets spéciaux et la 3D sont soignés aux petits oignons.

Visuellement, la réussite est totale. Puis il fallait faire oublier le précédent opus, le point noir de la saga. Sur ce point‐là, le film s’en sort avec un « peut (beaucoup) mieux faire ». Si le casting est véritablement excellent, avec en premier lieu Edouard Baer en Asterix, mais aussi l’arrivée de Guillaume Gallienne et Vincent Lacoste ou encore la présence toujours excellente de Fabrice Lucchini en Jules Cesar, le reste manque de gags dignes de ce nom.

Un léger manque d'humour

Rares sont les moments durant lesquels le film nous arrache un véritable rire. Pour autant, le film séduira les enfants à coup sûr, et l’idée de filer en Grande‐Bretagne était excellente. Pour les plus grands, on continue à préférer largement la potion de Chabat.

Quelques brins d’humour supplémentaires dans le scénario auraient été nécessaires pour faire de cette mixture un film véritablement culte.

Sortie en salles le 17 octobre 2012
Note de la rédaction : ★★★☆☆

Accédez à la galerie photo du film

Après un épisode aux Jeux Olympiques que l'on préfèrerait oublier, Astérix et Obélix reviennent aujourd'hui et se mettent au service de Sa Majesté. Le film de Laurent Tirard donne au moins l'occasion de sourire, à défaut de rire aux éclats.
Après un épisode aux Jeux Olympiques que l'on préfèrerait oublier, Astérix et Obélix reviennent aujourd'hui et se mettent au service de Sa Majesté. Le film de Laurent Tirard donne au moins l'occasion de sourire, à défaut de rire aux éclats.
Après un épisode aux Jeux Olympiques que l'on préfèrerait oublier, Astérix et Obélix reviennent aujourd'hui et se mettent au service de Sa Majesté. Le film de Laurent Tirard donne au moins l'occasion de sourire, à défaut de rire aux éclats.
Après un épisode aux Jeux Olympiques que l'on préfèrerait oublier, Astérix et Obélix reviennent aujourd'hui et se mettent au service de Sa Majesté. Le film de Laurent Tirard donne au moins l'occasion de sourire, à défaut de rire aux éclats.
Après un épisode aux Jeux Olympiques que l'on préfèrerait oublier, Astérix et Obélix reviennent aujourd'hui et se mettent au service de Sa Majesté. Le film de Laurent Tirard donne au moins l'occasion de sourire, à défaut de rire aux éclats.
Après un épisode aux Jeux Olympiques que l'on préfèrerait oublier, Astérix et Obélix reviennent aujourd'hui et se mettent au service de Sa Majesté. Le film de Laurent Tirard donne au moins l'occasion de sourire, à défaut de rire aux éclats.
Après un épisode aux Jeux Olympiques que l'on préfèrerait oublier, Astérix et Obélix reviennent aujourd'hui et se mettent au service de Sa Majesté. Le film de Laurent Tirard donne au moins l'occasion de sourire, à défaut de rire aux éclats.
Après un épisode aux Jeux Olympiques que l'on préfèrerait oublier, Astérix et Obélix reviennent aujourd'hui et se mettent au service de Sa Majesté. Le film de Laurent Tirard donne au moins l'occasion de sourire, à défaut de rire aux éclats.
Après un épisode aux Jeux Olympiques que l'on préfèrerait oublier, Astérix et Obélix reviennent aujourd'hui et se mettent au service de Sa Majesté. Le film de Laurent Tirard donne au moins l'occasion de sourire, à défaut de rire aux éclats.
Après un épisode aux Jeux Olympiques que l'on préfèrerait oublier, Astérix et Obélix reviennent aujourd'hui et se mettent au service de Sa Majesté. Le film de Laurent Tirard donne au moins l'occasion de sourire, à défaut de rire aux éclats.
Après un épisode aux Jeux Olympiques que l'on préfèrerait oublier, Astérix et Obélix reviennent aujourd'hui et se mettent au service de Sa Majesté. Le film de Laurent Tirard donne au moins l'occasion de sourire, à défaut de rire aux éclats.
Après un épisode aux Jeux Olympiques que l'on préfèrerait oublier, Astérix et Obélix reviennent aujourd'hui et se mettent au service de Sa Majesté. Le film de Laurent Tirard donne au moins l'occasion de sourire, à défaut de rire aux éclats.
Après un épisode aux Jeux Olympiques que l'on préfèrerait oublier, Astérix et Obélix reviennent aujourd'hui et se mettent au service de Sa Majesté. Le film de Laurent Tirard donne au moins l'occasion de sourire, à défaut de rire aux éclats.
Après un épisode aux Jeux Olympiques que l'on préfèrerait oublier, Astérix et Obélix reviennent aujourd'hui et se mettent au service de Sa Majesté. Le film de Laurent Tirard donne au moins l'occasion de sourire, à défaut de rire aux éclats.
Après un épisode aux Jeux Olympiques que l'on préfèrerait oublier, Astérix et Obélix reviennent aujourd'hui et se mettent au service de Sa Majesté. Le film de Laurent Tirard donne au moins l'occasion de sourire, à défaut de rire aux éclats.
Après un épisode aux Jeux Olympiques que l'on préfèrerait oublier, Astérix et Obélix reviennent aujourd'hui et se mettent au service de Sa Majesté. Le film de Laurent Tirard donne au moins l'occasion de sourire, à défaut de rire aux éclats.
Après un épisode aux Jeux Olympiques que l'on préfèrerait oublier, Astérix et Obélix reviennent aujourd'hui et se mettent au service de Sa Majesté. Le film de Laurent Tirard donne au moins l'occasion de sourire, à défaut de rire aux éclats.
Après un épisode aux Jeux Olympiques que l'on préfèrerait oublier, Astérix et Obélix reviennent aujourd'hui et se mettent au service de Sa Majesté. Le film de Laurent Tirard donne au moins l'occasion de sourire, à défaut de rire aux éclats.

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error